Accueil La Une Sports

«J’ai été arbitre, avec Sébastien Delferière comme juge de ligne»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Il y a deux Nils Van Brantegem : celui qui s’occupe du calendrier et celui qui gère les licences. Mais il y en a aussi un troisième : l’homme. Celui-ci est né le 1er octobre 1975 à Ninove, et réside à Herne (près d’Enghien), avec son épouse et leur fils de 16 ans, prénommé… Nenad ! « Parce que j’adorais Nenad Jestrovic ! » (NDLR : attaquant de Mouscron puis d’Anderlecht au début des années 2000). Fils d’un inspecteur du fisc, Nils a fait ses études de comptabilité à l’Ecole Supérieure d’Alost avant de travailler à la Communauté flamande comme gestionnaire des subsides européens. « Après avoir terminé 3e d’un concours réunissant 600 candidats », signale-t-il fièrement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs