Accueil Sciences et santé

Le bon cholestérol, pas si bon que ça

Un haut taux de bon cholestérol ne garantit pas un faible risque cardiovasculaire. La revue « Science » révèle l’identification d’une mutation génétique associée à un risque élevé d’athérosclérose.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Comme dans tout bon conte, il y a le bon et le mauvais. Mais dans l’histoire des maladies cardiovasculaires, si le mauvais cholestérol (LDL) a tous les traits de l’ennemi à abattre, le bon cholestérol, quant à lui, n’a pas que des bons côtés. Une étude publiée dans Science révèle que l’auréole de réducteur de risque d’athérosclérose posée sur la tête du HDL (bon cholestérol) serait usurpée. En réalité, c’est le génome, et une mutation en particulier, qui fait la loi.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sciences et santé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs