Accueil Économie Entreprises

La Belgique monte officiellement à bord d’Ariane 6

La Sabca signe son implication dans le programme Ariane 6. Plusieurs entreprises vont suivre. La Belgique veille à augmenter sa dotation dans le spatial.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

La Sabca est la première entreprise européenne à signer un contrat pour la fabrication de certaines pièces pour la durée du programme de la nouvelle fusée Ariane 6. La Sabca produira, comme pour Ariane 5, les « actuateurs » de la fusée, c’est-à-dire les systèmes qui permettent d’orienter les tuyères d’échappement, « le seul élément qui bouge dans une fusée, rappelle Thibauld Jongen, le CEO. Comme elle n’a pas d’ailes, c’est le seul élément qui permet de la guider. »

Comme partout, la crise Covid a créé des retards, le premier lancement du nouveau lanceur, prévu en 2020, est reporté à 2021, mais l’entreprise belge a scellé, dès à présent, son engagement pour toute la durée du programme Ariane 6. Elle devrait bientôt être suivie par d’autres entreprises belges comme Safran Aero Boosters ou Thales Aliena Space, qui négocient toujours les derniers détails de leurs contrats.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs