Retour de voyage d’une zone à risques: les mesures à prendre

Les Belges qui rentrent d’une région d’Europe fortement touchée par le Covid seront testés et mis en quarantaine, s’ils habitent en Flandre. Pour la Wallonie et à Bruxelles, cela devrait être officiel ce mercredi. Un comité de concertation se tient aujourd’hui, le fédéral et les régions doivent s’accorder sur les consignes que les Belges de retour de zones à risque doivent respecter.

En attendant donc la communication des autorités ce mercredi, si un voyageur rentre d’une zone à risques sans symptôme, un médecin peut prendre la décision d’isoler la personne en délivrant un certificat de quarantaine. Les personnes couvertes par un certificat de quarantaine ne peuvent pas quitter leur domicile, si elle télétravaillent elles recevront leur salaire habituel. Le travailleur qui ne peut pas télétravailler a droit à une allocation de chômage temporaire, l’indépendant au droit passerelle.

Si le voyageur rentre d’une zone à risque sans symptôme et n’a pas de certificat médical, il est toujours possible d’invoquer la force majeure à son employeur.

Voyages hors Europe

Si un voyageur a effectué un voyage vers la Belgique depuis l’extérieur de l’Union européenne, de la zone Schengen ou du Royaume-Uni, il doit se placer en quarantaine pendant 14 jours et la personne a l’interdiction de travailler à l’extérieur pendant 14 jours (même si elle est employée dans un secteur essentiel). Le télétravail reste néanmoins autorisé.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous