Accueil Belgique Politique

Négociations gouvernementales: le pari risqué du CDH

Entre la possibilité de rejoindre une coalition avec la N-VA et la cacophonie sur le vote de la loi IVG, les humanistes sont de nouveau à l’avant-plan médiatique. Étonnant pour un parti qui est officiellement en « hibernation » jusqu’en 2021 afin de se réinventer.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 5 min

Le CDH, vous vous souvenez ? Le parti de Maxime Prévot est sorti de son hibernation et se retrouve à l’avant-plan médiatique ces derniers jours. On reparle beaucoup des centristes pour leur positionnement – qu’ils estiment mal compris – sur la loi IVG, mais aussi parce qu’ils sont l’un des membres indispensables de la coalition Arizona actuellement envisagée au fédéral (avec la N-VA mais sans le PS).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

27 Commentaires

  • Posté par Van Ryn Charles-axel , jeudi 9 juillet 2020, 11:56

    Pour en sortir il faudrait que les partis "non nationalistes" aient le courage d'admettre que le démantèlement progressif du pays a atteint ses limites raisonnables et acceptent de se distancier totalement du discours à le mode actuellement consistant à faire croire que le "confédéralisme" est LA solution et qu'en outre il serait très aisé à mettre sur pied... La crise sanitaire a suffisamment démontré la désorganisation engendrée par la complexité institutionnelle de l'État et des entités fédérées. On en revient à parler de "refédéraliser" certaines compétences. Le nationalisme flamingant prônant une Flandre indépendante constitue un rêve romantique entretenu par des nostalgiques haineux de la francophonie et est en réalité irréalisable. Heureusement une part importante de nos compatriotes néérlandophones ne partagent pas cette vision mortifère. Mais voilà, ce fameux confédéralisme est dans l'air du temps, est électoralement payant et donc certains partis traditionnels y souscrivent sans beaucoup réfléchir aux conséquences. Et par ailleurs le VB est devenu aux yeux des jeunes un parti "branché" grâce aux réseaux sociaux notamment. Il y a un effet de mode qui joue. On vote VB mais on ignore tout de son programme . Ces partis nationalistes ne sont en rien des partis de gouvernement. La NVA a provoqué la chute de l'exécutif en 2018 sous un prétexte fallacieux, et ce uniquement par électoralisme. Quant au VB il est inutile d'en dire plus.

  • Posté par Slezingher , jeudi 9 juillet 2020, 7:53

    I fait changer les règles de la gouvernance: - après les élections , un gouvernement doit être formé dans les 3 semaines par les 3 partis en tête dans chaque communauté, - à défaut, les salaires de tous les élus, sans exceptions, sont SUPPRIMES le temps de la formation du gouvernent et sont définitivement perdus, - la haute administration de chaque ministère doit conseiller le ministre et non pas un cabinet pléthorique, 2 ou 3 secrétaires suffisent, - suppression de toutes les voitures individuelles et création d'un pool de voitures à partager, - d'autres modifications et simplifications encore à prévoir. A Bruxelles, suppression des 19 communes et organisation sur une base unitaire de la gestion de la ville. Il est temps de mettre de l'ordre dans cette cacophonie!

  • Posté par Poullet Albert, jeudi 9 juillet 2020, 8:49

    Touche pas à Bruxelles ! Les Bruxellois déciderons ce qui est bien pour eux ! On parle ici de la possible Trahison du CDH pour aider à mettre en place un Gouvernement indigne pour les Francophones . Alors que c'est et c'était déja le cas !

  • Posté par Stroobants Nathalie, mercredi 8 juillet 2020, 21:23

    " 19 sièges pour représenter le sud du pays, encore moins que sous le gouvernement Michel " Ces calotins vont-ils se montrer encore plus traîtres à la cause francophone que les menteurs réunis ???

  • Posté par Stroobants Nathalie, jeudi 9 juillet 2020, 10:19

    @Groetaers Jean-Pierre - j'en rêve depuis 40 ans ! Certes plus pauvres, nous aurons notre destin en mains, sans plus être sous le joug du flamingantisme ! Comme disent le jeunes, que du bonheur !

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs