Accueil Économie

Les trois raisons qui expliquent pourquoi le chômage est au plus bas depuis 24 ans

A la fin de 2015, il y avait 570.903 chômeurs, a indiqué l’Onem, l’organisme fédéral de l’emploi, qui présentait jeudi son rapport annuel. On n’avait pas vu cela depuis au moins 1992...

Article réservé aux abonnés
Chef du service Politique Temps de lecture: 3 min

Par rapport à l’année passée, la baisse atteint 9,9 % en moyenne annuelle, soit 62.459 personnes de moins. C’est en Wallonie que la baisse est la plus importante : – 10,7 %. Elle est également significative à Bruxelles (- 10,7 %) et moindre en Flandre (- 4,3 %). La partie francophone du pays opère donc un rattrapage, mais le taux de chômage reste sensiblement plus bas en Flandre (5,9 %) qu’en Wallonie (11,7 %) et à Bruxelles (13,9 %). La baisse profite surtout aux moins qualifiés et aux diplômés du secondaire. Elle est moins forte pour plus qualifiés. La diminution est également plus marquée pour les femmes et les jeunes.

Pourquoi une baisse aussi significative ? Réponses, avec Georges Carlens, le patron de l’Onem.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Benoit Willems, jeudi 17 mars 2016, 20:17

    "Et 45 % d’entre elles ne sont ni sur le marché du travail, ni demandeuse d’emploi, ni au CPAS. « Elles dépendent donc d’autres sources de revenu », indique (pudiquement) l’Onem" Sujet peut être un peut tabou concernant les incapacité de travaille de 66% et inférieur a 12 point de handicap exclut du chômage car je ne voit pas de chiffre ici. Tout comme les personnes se retrouvant sans revenu et entièrement dépendant de leur proche...

Aussi en Économie

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs