Accueil Société

L’augmentation du minerval étranger pourrait rapporter 4 à 8 millions d’euros

L’augmentation du minerval des étrangers n’est pas qu’une question de principe. Mais la Fédération des étudiants francophones n’en décolère pas.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 4 min

Rien à voir avec une question d’argent… Si les étudiants étrangers payent, demain, 15 fois plus que les Belges ou les Européens pour accéder à nos auditoires, c’est d’abord pour tendre vers plus d’équité. C’est en tout cas ce qu’assurent, en chœur, les recteurs d’universités depuis que le ministre Marcourt a déposé un avant-projet de décret organisant le refinancement de l’enseignement supérieur.

Vraiment ? La Fédération des étudiants francophones ne l’entend pas de cette oreille. Pour elle, il s’agit bel et bien « d’une affaire de fric, d’aller chercher de l’argent dans la poche des étudiants, s’emporte Brieuc Wathelet, président de la FEF. C’est inadmissible. Ce l’est d’autant plus que la disposition pourrait, dans son application maximaliste, amener une manne dépassant le refinancement public accordé aux universités en 2016 ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs