Accueil Belgique Politique

Retour de vacances: une quarantaine à la Belge

Le fédéral et les Régions ont adopté un plan pour les retours de vacances. Chaque région d’Europe aura son code couleur et, dès lors, ses règles pour les candidats vacanciers. Reste à résoudre de nombreuses questions.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 6 min

Sur papier, c’est simple. Code rouge, on ne part pas et, si on y était, dépistage et quarantaine obligatoires au retour. Code orange, on évite au maximum et, si on n’a pas pu éviter, on fait preuve de civisme dès qu’on met un pied en Belgique, on se fait tester puis on s’isole. Code vert, on profite de l’été, avec gestes barrières et règles d’hygiène bien sûr… Voilà pour le principe qui s’impose aux vacances 2020. Sauf que, dans la pratique, nombre de questions attendent encore une réponse.

1

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

34 Commentaires

  • Posté par Nasser Zen, jeudi 9 juillet 2020, 16:43

    @ Michel De Ronde: Merci, c'est en effet très clair sur le site diplomatie.be: Compte tenu des restrictions appliquées par les autorités locales, il n'est actuellement pas possible pour les Belges de voyager à Malte. Malte impose une quarantaine de 14 jours à toutes les personnes arrivant de Belgique. Cette obligation de quarantaine sera levée à partir du 15 juillet 2020 et tous les vols commerciaux pourront reprendre. CQFD: la présence de Malte sur la liste rouge n'a rien à voir avec la réalité de la situation sanitaire qui y règne. Et étant sur place, je sais de quoi je parle...

  • Posté par Vanhelleputte Stefan, jeudi 9 juillet 2020, 15:14

    Intéressant de constater que seuls les pays étrangers feront l'objet d'une évaluation. Et pourquoi pas les régions belges ? A ce jour, à en croire les statistiques publiées ce jour, Anvers est rouge et Bruxelles est à l'orange. Est-il réellement plus prudent de déjeuner dans un restaurant à la Côte belge qu'en Espagne ? Je rentre du sud de l'Italie et je peux vous assurer que là-bas les mesures prises par la population sont autrement plus sérieuses et mieux respectées là-bas que dans la moindre grande surface en Belgique. Commençons par regarder dans notre assiette et évitons les zones à risques dans notre propre pays, ce serait déjà pas mal.

  • Posté par Dos Santos Pimenta José , jeudi 9 juillet 2020, 14:31

    En complément à ma réponse de ce matin. On est vraiment dans un sketch ! Lorsque l'on va sur le site du Ministères des Affaires Etrangères l'information prise le 8 juillet n'est toujours pas mise à jours ! On a même droit à la mention Attention les informations doivent être mises à jours suite aux décission prise le 8 juillet. Mais comment est-ce possible d'être aussi amateur ! De plus sur la page d'acceuil on peut voir qu'il y a 4 ministre pour ce ministère ! De plus j'ai aussi un petit coup de geule contre le journalisme en ces temps compliqué. Je déplore que la pluspart des articles ou intervention en direct dans les journaux télévisés sont soumises à la même philosophie. Un titre accrocheur peu importe si l'on désinforme les lecteurs ou les auditeurs. Dernier exemple criant de vérité : ce mercredi 8 juillet sur le JT du soir de RTL un journaliste tente d'expliquer les codes couleurs du ministères qui entre parenthèse n'est toujours pas adpaté à ce jour. Ce journaliste nous explique qu'en Espagne (en Galice et près de Barcelonne) il y a des communes que l'on reconfine. Puis viens le Portugal où l'on parle de Lisbonne sans explication. Alors qu'en réalité il s'agit de 19 communes situées dans la banlieu de Lisbonne. C'est un peu comme si on disait que Bruxelles était confinée alors que l'on parle des communes de Grimbergen, Huldenberg, Landen, Leuven, Londerzeel, Meise, Merchtem, Oud-Heverlee,.. on est donc bien loin de la capitale et on de parle pas de l'Atomnium ou de la Grand Place. Ensuite la cerise sur le gateau c'est lorsqu'il enchaine qu'il y a aussi plein de problèmes dans le sud. Quoi !??? Mais c'est qui se journaliste ? Il n'y a vraiment personne qui vérifie quelque chose ? Me voilà à me demander ironiquement si avoir 660 cas de covid déclarés dans le sud du Portugal depuis le 1er mars doit être considéré comme très grave. Alors qu'en Belgique nous avons dépassé les 60.000 cas. Alors oui on continue à s'informer. Mais on perd la boule a devoir tout vérifié et prendre du recul à tout ce que ce dit.

  • Posté par De Ronde Michel, jeudi 9 juillet 2020, 11:52

    Je sais qu’il est de bon ton pour la presse des pisse-froid et des pervers liberticides de prononcer la formule consacrée « c’est pas clair », mais je trouve que ces consignes sont au contraire claires, tout en évitant l'infantilisation et en faisant appel au bon sens et au sens des responsabilités de chacun.

  • Posté par De Ronde Michel, jeudi 9 juillet 2020, 15:56

    Monsieur Zen, je vous conseille de consulter le site du Service public fédéral des Affaires étrangères (https://diplomatie.belgium.be/fr/Services/voyager_a_letranger et https://diplomatie.belgium.be/fr/Services/voyager_a_letranger/conseils_par_destination) ? Vous verrez, c’est très clair.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs