Accueil Économie Consommation

Et si on donnait un chèque aux ménages pour soutenir la reprise économique?

Une relance de la consommation viendrait bien à point. Mais les ménages pourraient jouer la prudence face à la détérioration des perspectives d’emploi. L’Etat ne donnerait-il pas un petit coup de pouce ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 7 min

Relancer l’économie après plusieurs mois de lockdown : certains voisins, en particulier outre-Rhin, ont déjà pris des mesures ; d’autres y songent, chez nous, aussi bien au niveau fédéral que régional, ou encore en France. Sachant que la consommation des ménages pèse lourd dans le PIB – un peu plus de 50 % en Belgique – l’option du coup de pouce aux consommateurs est souvent évoquée. Est-elle pertinente ? Et le cas échéant, faut-il imiter l’Allemagne, qui a annoncé récemment une baisse temporaire de la TVA ? « Si on veut maximiser l’effet multiplicateur de la consommation, il faut privilégier des mesures ciblées », explique William De Vijlder, économiste en chef du Groupe BNP Paribas, qui privilégie la distribution d’un chèque aux ménages.

1

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par Desmet Marc, dimanche 12 juillet 2020, 14:22

    Ce sont toujours les salariés, les indépendants.... et les retraités vous y pensez? Le problème de la Belgique, c'est que l'on trouve tout moins cher à l'étranger, parfois même en comptant les frais de port. La vente à perte est (si je ne me trompe pas) interdite en Belgique, et on trouve parfois des réductions -20 - 25- % ou TVA "remboursée", cela voudrais dire que le commerçant est très gourmand et à une marge énorme! Comment expliquer qu'un commerce (L**l) puisse vendre des appareils très connus et de marque 50% - moins cher et provoque des "incidents" entre clients. L'idée de chèques n'est pas mauvaise, elle est à creuser! Ceci permettrait de garder des devises chez nous et bénéficierait au commerce local.

  • Posté par Smit jean pierre, dimanche 12 juillet 2020, 14:48

    Comment voulez vous garder des devises chez nous alors que plus de la moitiè de la consommation des ménages vient de l'étranger ???? La Belgique importe plus de 50% des produits vendus en magasin (et je ne parle pas du commerce en ligne comme Amazone). DOnc les EUros dépensés par les ménages bénéficient en grande partie aux autres pays et ne restent pas en Belgique. C'est le cas de tous les petits pays ouverts comme le Benelux par exemple.Si vous donnez des stimuli fiscaux aux ménages pour q'ils investissent dans l'isolation ou le commerce local cela bénéficie un peu plus à l'emploi en Belgique. Dans le fonds, les chèques donnés aux ménages devraient l'être en monnaies locales (il y a dans bcp de villes) , cela bénéficierait nettement plus aux commerçants locaux.

  • Posté par Smit jean pierre, dimanche 12 juillet 2020, 13:40

    Donner un chèque à tous les ménages ne me semble pas une bonne idée. N'oublions pas que les importations représentent aussi 50 % du PIB, donc stimuler la consommation revient à stimuler les importations de Chine et 'd'ailleurs. Donc la moitié si pas plus du stimulus part à l'étranger . A la limite on pourrait songer à donner un supplément temporaire aux faibles revenus (chômeurs, Allocataires CPAS, petites pensions..). On pourrait aussi songer à donner à nouveau des stimuli ou à les augmenter aux investissements de transition énergétique (isolation, renouvellement des chaudières, voitures hybrides , ...)

  • Posté par Propronet Juste, jeudi 9 juillet 2020, 11:53

    Que l'on continue à dépenser moins et à bon escient. Cela réduira la pollution

  • Posté par lucien Orban, dimanche 12 juillet 2020, 11:41

    Mais cher Monsieur tout le monde n'a pas votre aisance financière et l'on sait les écolos toujours premier à proposer des règles contre la pollution qu'ils sont les seuls à pouvoir adopté, la majorité des écolos gagnent plus de 2500 € nets mensuellement et la majorité des petits véhicules anciens se trouvent chez les navetteurs obligés de parcourir plus de 30 km aller et autant au retour. Que les maisons non protégées de la déperdition thermique sont en majorité en Wallonie où le revenu moyen ouvrier est de 30 % inférieures à la flandre, que les chaudières grandes consommatrice de pétrole, de gaz ou d'électricité se trouve encore en Wallonie, mais de cela, vous n'en avez cure vous les écolos aisés. Ma doctoresse est écolo, mais ne comprend pas qu'une vieille voiture ne puisse être remplacée par une voiture récente de 20.000 € un petit retraité ou un ouvrier doit pouvoir se l'offrir, comme les socialistes qui prônent une augmentation des revenus, mais jamais de revoir les tranchent d'imposition.

Plus de commentaires

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs