Accueil Société Régions Bruxelles

La Ville de Bruxelles octroie 35 millions d’euros d’avances aux hôpitaux publics

Les besoins urgents et les coûts supplémentaires des hôpitaux sont liés à la lutte contre le coronavirus.

Temps de lecture: 2 min

Le collège des bourgmestre et échevins de la Ville de Bruxelles va verser un montant de 35 millions d’euros en avance de trésorerie à ses hôpitaux, confrontés à un besoin urgent en la matière, dans le contexte de la lutte contre la pandémie de Covid-19 et de coûts supplémentaires que celle-ci engendre, a annoncé jeudi matin le cabinet du bourgmestre Philippe Close (PS).

Ces coûts supplémentaires sont également liés aux pertes de revenus engendrées par l’arrêt de diverses activités hospitalières. Le collège avait décidé le 25 juin dernier de permettre l’activation des avances de trésorerie complémentaires en faveur des hôpitaux publics qui relèvent de la Ville de Bruxelles.

Dans ce cadre, trois hôpitaux ont sollicité la Ville pour l’octroi d’une avance de trésorerie : l’HUDERF (Hôpital des Enfants) à hauteur de 5 millions d’euros ; le CHU Brugmann pour 20 millions d’euros ; et l’Institut Bordet pour 10 millions d’euros. Pour ce faire, la Ville de Bruxelles utilisera son levier d’émission de billets de trésorerie. Ce choix est principalement guidé par le fait que la Ville de Bruxelles est soumise actuellement à un coût de financement (taux d’intérêt à 0 %) moins élevé que les hôpitaux.

« Dans toute son histoire, la Ville de Bruxelles a toujours soutenu ses hôpitaux (Saint-Pierre, Brugmann, l’Hôpital des enfants et Bordet). C’est à travers ses actions et ses différents soutiens qu’elle peut assurer à nos concitoyens une médecine de pointe à laquelle ont accès tous les patients, quels que soient leur origine ou moyens financiers. Excellence, proximité et accessibilité sont les trois piliers de notre politique hospitalière », a commenté Philippe Close.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Podcast – Une salle de consommation de drogue à Bruxelles

Une salle de consommation à moindre risque se prépare à ouvrir dans le centre de Bruxelles, rue de Woeringen. La salle accueillera des usagers de drogues, qui pourront y consommer leurs produits de manière plus sûre. L’objectif : sortir la consommation de la rue. Une première dans la capitale.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo