Westerlo après la décision de la CBAS d’annuler la relégation de Waasland-Beveren: «Tous les scénarios sont de nouveau possibles»

photo news
photo news

À la suite de la décision de la Cour belge d’arbitrage pour le sport (CBAS), annoncée mercredi, d’annuler la relégation du Waasland-Beveren en D1B la saison prochaine, le club du KVC Westerlo croit de nouveau en ses chances de promotion au sein de l’élite du football national. « Tous les scénarios sont de nouveau possibles, mais quelle que soit la décision prise, il y aura à nouveau des procédures », a dit Wim Van Hove, le directeur général de la formation campinoise.

Dans la motivation de sa décision d’annuler la relégation de Waasland-Beveren, la CBAS cite la différence de traitement entre les D1A et D1B. La Jupiler Pro League a été arrêtée après 29 journées de championnat, tandis qu’en D1B OHL et le Beerschot devaient encore jouer le match retour de la finale qui désignera le club promu en D1A. « Aucune justification, et encore moins une justification raisonnable, n’a été et ne sera donnée pour cette différence de traitement », écrit la CBAS dans sa décision.

Westerlo en D1A ?

Selon l’avocat de Waasland-Beveren, il ne reste donc que deux options. Soit une compétition avec seize équipes, sans relégation et donc incluant Waasland-Beveren. Ou une compétition avec dix-huit équipes, comprenant OHL, Beerschot et les Waeslandiens.

« Vous avez l’aspect juridique d’une part, mais aussi la logique sportive. En conséquence, toutes les options sont de nouveau ouvertes », avance Wim Van Hove. « Le KVC Westerlo a certainement une autre chance d’être intégré en D1A. »

Cette possibilité pourrait se réaliser, par exemple, s’il est décidé de supprimer la finale de la D1B pour garantir l’égalité de traitement entre les D1A et D1B. « Mais je n’ose pas faire d’autres prédictions », poursuit Van Hove. « Qui comprend encore tout cela ? La Pro League est victime d’un certain nombre de jeux de pouvoir. Et quelle que soit la décision qui sera prise, il y aura sans doute de nouvelles procédures. En tout cas organiser maintenant la 30e journée de compétition, cela ne semble plus faisable d’un point de vue organisationnel. »

« Des solutions intermédiaires »

Westerlo regrette qu’aucune solution claire n’ait été choisie dès le départ. « Soit en prononçant l’annulation de la saison (et donc en gardant tout le monde en D1A et en ne désignant pas de champion national, NDLR), soit en faisant en sorte que Westerlo soit promu en D1A en tant que leader de D1B. Mais nous avons immédiatement commencé à chercher des solutions intermédiaires ».

Van Hove s’interroge également sur le calendrier de la décision de la CBAS. En principe, la CBAS peut annoncer sa décision sans motivation laquelle doit suivre au plus tard dans les dix jours. Mais la CBAS a choisi d’accompagner immédiatement sa décision de sa motivation. Le verdict est survenu juste après la dernière assemblée générale de mardi, qui a confirmé le format à 16 équipes et donc condamné Waasland-Beveren à la D1B, ainsi que la présentation du calendrier de mercredi.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous