Accueil Belgique Politique

Dépénalisation de l’avortement: le PS demande l’inscription de la loi à la prochaine séance plénière

Le vote était attendu jeudi passé, mais les opposants au texte ont déposé de nouveaux amendements, reportant de ce fait les travaux.

Temps de lecture: 2 min

Le PS a déposé jeudi une motion en vue de modifier l’ordre du jour de la séance plénière du 16 juillet de la Chambre afin qu’y soit inscrite la proposition de loi dépénalisant l’avortement.

À lire aussi Dépénalisation de l’IVG: un jour historique… ou un énième report

Le vote était attendu en séance plénière jeudi passé mais les opposants au texte ont déposé pour la deuxième fois des amendements et obtenu qu’ils soient envoyés pour avis au Conseil d’Etat, reportant de ce fait les travaux. L’institution a 30 jours pour se prononcer mais, puisqu’il s’agira de son troisième avis sur la proposition, il est possible qu’elle aille plus vite. Si l’avis devait arriver avant la séance du 16 juillet, dernière avant les vacances parlementaires, les socialistes souhaitent que le vote puisse avoir lieu à cette date et ne doive pas attendre la rentrée de septembre.

Si le point est inscrit pour mémoire à l’ordre du jour de la séance du 16 juillet, l’examen et le vote du texte en plénière pourront avoir lieu à ce jour-là, sans qu’un détour par la conférence de présidents ne soit nécessaire.

Le PS a déjà formulé cette demande mercredi en conférence de présidents mais n’a pas obtenu de consensus. La Chambre devra se prononcer en séance plénière dans l’après-midi.

À lire aussi IVG: l’impossible loi

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Lilien Raymond, jeudi 9 juillet 2020, 17:27

    Puisqu'on s'achemine vraisemblablement vers des élections à l'automne, il est vivement souhaitable que ce projet soit voté dès que possible sous peine de disparaître des radars pendant longtemps. Pour une fois, je suis supporter du PS (on aura tout vu !).

  • Posté par Georis Olivier, vendredi 10 juillet 2020, 9:42

    @ M. Delpierre.......vote à la va vite??? Rappelez moi combien de fois ce projet de loi a été renvoyé au conseil d'état pour ne pas passer au vote en plénière? (dont la dernière fois grâce à un assemblage de partis ma foi assez hétéroclite). N'eut été les manœuvres dilatoires de certains partis dont les 2 commençant par "C" (l'un d'eux mettant même en jeu la formation d'un gouvernement dans la balance) cette loi aurait déjà été soumise au vote depuis belle lurette.

  • Posté par Delpierre Bernard, jeudi 9 juillet 2020, 18:04

    Ainsi pour vous, une question aussi fondamentale au point que les initiateurs de la loi sur l'IVG (Lallemand-Michielsen) avaient mûrement réfléchi sur base des connaissances scientifiques avant de s'arrêter au délai maximum de 12 semaines, devrait passer par un vote à la va vite pour plaire à des gens au comportement léger et laxiste;..et dans ce cas,et au point où on en est pourquoi pas une IVG à n'importe quel moment préalable à la naissance..

  • Posté par Chalet Alain, jeudi 9 juillet 2020, 17:08

    Le PS fait ce qu'il peut pour torpiller les négociations en cours. Mais c'est de bonne guerre.

  • Posté par Biot Philippe, jeudi 9 juillet 2020, 15:29

    Si on ne solutionne pas ce problème maintenant il va pourrir les relations entre partis....même amis pendant et après la formation d'un gouvernement fédéral.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une