Accueil Économie

François le Hodey (IPM) au sujet de L’Avenir: «Il n’y aura pas de restructuration»

Le patron du groupe IPM veut d’emblée rassurer les journalistes de L’Avenir et souligne l’émergence de prochaines synergies, en particulier dans le numérique. « Nous sommes dans un projet positif », assure-t-il.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Economie Temps de lecture: 3 min

Sérénité : tel est le mot utilisé par François le Hodey, patron d’IPM, à l’adresse des journalistes de L’Avenir qu’il entend manifestement rassurer. « Un très beau titre », affirme-t-il, avant de glisser qu’il n’entend procéder à aucune restructuration.

Pourquoi cette acquisition de l’Avenir était-elle importante ?

Avant tout parce que c’est un très beau titre, qui a une longue histoire et une base d’abonnés très solide. La ligne éditoriale est claire, le public fidèle, et il était normal pour nous de nous y intéresser.

Un titre complémentaire avec la DH et La Libre, ou existe-t-il un risque de cannibalisme ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs