James Gray: «Chaque film est un cheval sauvage qui vous échappe»

« Brad est face à lui-même pendant une grande partie du film. »
Cinéma
Entretien
Apollo 11: L’astronaute Edwin E. Aldrin, pilote de module lunaire de la première expédition d’atterrissage sur la lune, pose pour un photographe à côté du drapeau des États-Unis déployé pendant une activité extra-véhiculaire (EVA) sur la surface lunaire.
06571539
Belgaimage
Il y a 50 ans, le 21 juillet 1969, l’homme marchait sur la Lune.
Neil Armstrong, dans la nuit du 20 au 21 juillet 1969
: «
Un petit pas pour l’Homme, mais un bond de géant pour l’Humanité
». © Reuters.
En posant le pied sur le sol lunaire, Armstrong est surpris de sa résistance. L’échelle ne s’est pas dépliée complètement, obligeant le commandant à sauter d’un mètre de haut. Armstrong et Aldrin vont se livrer à quelques expériences, mais le but du voyage était surtout de poser le pied et de planter le drapeau américain sur la Lune. Drapeau planté trop près du LEM. Il ne résistera pas au décollage du module de remontée.
d-20190629-3UT3LE 2019-06-29 15:27:50
Le réalisateur, a accompli ici un travail de montage extraordinaire, donnant à son film dramaturgie, suspense, humour.
Eddy Merckx à la Cipale.
Eddy Merckx s’est invité dans le cœur de tous les Belges.
Le module lunaire Apollo 11 (LM) «
Eagle
», dans une configuration d'atterrissage, est photographié en orbite lunaire à partir des modules de commandement et de services (CSM) «
Columbia
». © NASA.
1969
: Neil Armstrong, Michael Collins et Edwin E. Aldrin Jr.
Le roi Leopold III et la princesse Liliane félicitent le gagnant de Paris-Nice.
IMAGEGLOBE-29263
Une appropriation pleinement réussie du destin mythique de Neil Armstrong.
Ryan Gosling, atout charme de Chazelle
first_man_7241.jpeg_north_1323x718_transparent
©D.R.
L’equipe du film «
First Man
» sur le tapis rouge pour l’ouverture de la Mostra.
belgaimage-124844988-full