Accueil Société

Emmanuel André: «Pour contrôler cette épidémie, rendre le port du masque obligatoire est important»

Interrogé sur LN24, Emmanuel André est revenu sur la décision du Comité de concertation de rendre le port du masque obligatoire.

Temps de lecture: 2 min

Le Comité de concertation, qui rassemble le gouvernement fédéral et les entités fédérées, s’est réuni jeudi en présence des membres du Groupe d’Experts en charge de l’Exit Strategy (GEES).

À lire aussi Face à la crainte du relâchement, le masque obligatoire dans les commerces

À cette occasion, le GEES a remis un nouveau rapport aux responsables politiques dans lequel il recommande un élargissement de l’obligation du port du masque. Ils rejoignent ainsi l’avis émis par le Conseil Supérieur de la Santé. Sur cette base, le Comité de concertation a décidé d’élargir l’obligation du port du masque, suivant ainsi les nouvelles recommandations du GEES.

Ce vendredi, Emmanuel André s’est exprimé sur le plateau de LN24 à propos de la décision prise jeudi. « Le port du masque, c’est un moyen de prévenir qu’on ne retombe de nouveau dans une situation où on serait dans une vague trop importante avec des conséquences sur la santé des gens et l’économie. »

Depuis plusieurs semaines déjà, Emmanuel André et d’autres scientifiques recommandaient le port du masque dans les commerces notamment. « Nous pensons que d’un point de vue médical, pour contrôler cette épidémie, rendre le port du masque obligatoire dans les endroits où la transmission du virus peut se faire extrêmement facilement est important. »

À lire aussi Quarantaine, restrictions… Tout comprendre aux codes couleur pour voyager

« Ce qui est important c’est de se rendre compte qu’aujourd’hui l’épidémie est dans une situation favorable en Belgique parce qu’on a respecté toute une série de mesures. »

Important pour le futur

« Devant nous, on a les migrations liées aux vacances et l’hiver qui se rapproche, période plus favorable à la transmission du virus, donc mettre des mesures en place maintenant, c’est donner autant de garanties qu’on va pouvoir traverser cette période le plus favorablement possible même si le risque zéro n’existe certainement pas. »

À lire aussi Saga des masques: deux nouveaux recours contre la Défense

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

19 Commentaires

  • Posté par Diaz Santos Eduardo, vendredi 10 juillet 2020, 11:34

    Emmanuel André, porte-parole interfédéral Covid-19, a répété avec insistance lors du point presse quotidien du SPF Santé publique et du Centre de crise, qu’il n’était “pas nécessaire” de porter un masque en rue. “Porter un masque en rue peut donner une fausse impression de protection car les personnes qui en portent font moins attention à l’hygiène de leurs mains” https://bx1.be/dossiers/coronavirus/le-virologue-emmanuel-andre-le-rappelle-porter-un-masque-en-rue-nest-pas-necessaire/ Quel qu'un se rappelle?

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, vendredi 10 juillet 2020, 12:00

    Cher Monsieur, il s'agit ici de porter obligatoirement un masque de protection (des autres surtout...pour rappel ! à moins que vous ne disposiez de masques type FFP2/FFP3) dans les centres commerciaux, les magasins, les cinémas, et lieux publics "bondés"... où les distances de sécurité sont, soit impossibles à appliquer correctement, soit ne sont plus du tout respectées par certains... irresponsables. Accessoirement, cela ne devrait ABSOLUMENT PAS vous empêcher de continuer à appliquer les gestes d'hygiène de base recommandés.

  • Posté par Buda-Loeb Myriam, vendredi 10 juillet 2020, 11:03

    Enfin,il était temps ,le bon vouloir,et le civisme ne vont pas de paire à Bruxelles et le manque du port de masques,aussi bien dans les magasins,que dans certains lieux fréquentées (par ex.le « Belga » n’etait Plus de mise,et si on avait le malheur de le faire remarquée,on était agressé. L’article ,en tête,avec les plus,ou moins de contaminations,montre à quel point on peut se fier au dire des journalistes.N’importe quoi,les médecins ne sont pas du tout d’accord avec ces chiffres,et sont bien placé pour savoir de quoi ils parlent. On continue à prendre les citoyens pour des demeurés.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, vendredi 10 juillet 2020, 11:48

    Entièrement d'accord avec vous chère Madame. Et ce n'est malheureusement pas qu'à Bruxelles qu'on peut constater cette tendance... Quant aux "rétifs" au respect du port du masque généralisé dans les lieux fréquentés, j'aimerais bien connaître les raisons profondes qui les empêchent d'envisager de supporter ce (fort) léger désagrément, au vu de l'amélioration non négligeable de la protection mutuelle entre personnes que cela peut apporter (si correctement porté bien sûr, ce qui est loin d'être toujours le cas...). De nombreux personnels médicaux (notamment) en sont toujours effarés.

  • Posté par Tielemans Roger, vendredi 10 juillet 2020, 10:02

    les infos du SOIR : 1) tendance à la HAUSSE avec 84 nouveaux cas en moyenne sur 7 jrs, et juste en dessous : 2) moyenne de 84 contaminations sur 7 jrs : un chiffre à la BAISSE faut savoir

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko