Accueil Société

Voyages: le ministère des Affaires étrangères clarifie la situation pour les départs et les retours (vidéo)

Les Belges doivent faire face aux conditions imposées par les pays à l’aller (feu rouge, vert ou orange) et celles imposées par la Belgique au retour (zones rouges, orange ou vertes)

Journaliste au service Web Temps de lecture: 3 min

Pas facile pour les Belges qui souhaitent voyager de s’y retrouver car, d’un côté, certains pays imposent des restrictions à leur entrée sur leur territoire et, de l’autre, la Belgique impose une quarantaine en fonction des régions d’où l’on revient.

Ce vendredi 10 juillet, le SPF Affaires étrangères a mis à jour les informations publiées sur son site web concernant l’attribution du code couleurs aux différents pays. La liste est ajustée en fonction de la situation épidémiologique de chaque pays et est régulièrement mise à jour. Pour y voir plus clair, la situation des pays est représentée sous forme de deux tableaux, l’un avec les informations pour voyager vers un pays. L’autre pour le retour d’un voyage à l’étranger.

Vous souhaitez voyager vers…

Feu vert : les voyages sont possibles

Actuellement, les Belges peuvent se rendre sans restriction en Allemagne, Autriche, France, Hongrie, Italie, Luxembourg, Lettonie, Croatie, Pays-Bas, Pologne, Suède, Suisse, Liechtenstein, Lituanie, Estonie, Bulgarie, République Tchèque, Slovénie, Grèce, Espagne et Portugal. Pour l’Espagne et le Portugal, toutefois certaines zones spécifiques sont en confinement, précise les Affaires étrangères.

Feu orange : les voyages sont possibles sous réserve de quarantaine, un test ou d’autres conditions

Pour se rendre Chypre, un test est obligatoire. Au Danemark, un test est obligatoire pour le Groenland et les Îles Féroé. Au Royaume-Uni, une quarantaine est imposée. En Islande, un test est demandé ou une mise en quarantaine.

Feu rouge : les voyages ne sont pas possibles

Les voyages ne sont pas possibles pour le moment en Finlande, Irlande, Malte et Norvège.

Au Portugal, feu rouge pour Amadora, Odivela, Sintra (Queluz-Belas/Massama-Monte Abraao/Agualva-Mira Sintra/Algueirao – Mem Martins/Rio de Mouro/Cacem-Sao Marcos), Loures (Camarate, Unhos, Apelaçao/Sacavem-Pior Velho), Lisboa (Santa-Clara).

En Espagne, le district « La Segria » (province de Lerida, Catalogne) et le district « La Marina » (province de Lugo, Galice) reçoivnet un feu rouge.

vous souhaitez voyager vers

Que faire si vous revenez de…

Pour les retours de voyages, on parle de zones rouges, orange ou vertes.

Pour rappel, le code rouge est le plus important. Il signifie qu’une région est en confinement total et qu’il est dès lors interdit de s’y rendre.

Le code orange signifie qu’il y a un risque de contamination plus élevé. Il n’est pas interdit de se rendre dans ces régions mais il est recommandé aux Belges qui en reviennent de se mettre en quarantaine.

Pas de problèmes pour les zones vertes.

Zone rouge

Pour les Belges qui reviennent d’une zone rouge, la quarantaine est obligatoire des régions portugaises suivantes : Amadora, Odivelas, Sintra (Queluz-Belas /Massamá – Monte Abraão/ Agualva-Mira Sintra/ Algueirão-Mem Martins/Rio de Mouro/ Cacém-São Marcos), Loures (Camarate, Unhos, Apelação/Sacavém-Pior Velho), Lisboa (Santa-Clara)

Zone orange

La quarantaine est aussi imposée aux Belges qui reviennent des régions espagnoles, Au Portugal : Amadora, Odivelas, Sintra (Queluz-Belas /Massamá – Monte Abraão/ Agualva-Mira Sintra/ Algueirão-Mem Martins/Rio de Mouro/ Cacém-São Marcos), Loures (Camarate, Unhos, Apelação/Sacavém-Pior Velho), Lisboa (Santa-Clara).

Une visite médicale est recommandée au retour d’une zone orange.

vous revenez de

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par NO JJ, vendredi 10 juillet 2020, 22:11

    C'est quoi, en pratique, la quarantaine ?

  • Posté par Coulon Michel, vendredi 10 juillet 2020, 19:16

    Il n'y a que les belges pour pondre un truc aussi compliqué et irrealiste Je suis en algarve et les autres (allemands et hollandais) se marrent

  • Posté par Tricnaux André, vendredi 10 juillet 2020, 17:17

    Comment vérifier tout cela et l'appliquer ? Créer un centre fermé (15 jours à chaque retour de zones rouges) est la seule solution pour autant que l'on puce auparavant chaque citoyen pour savoir d'où il vient. Pas grave, c'est plus important de mettre son masque quand on rentre dans la librairie où vous ne pouvez rencontrer personne (un client à la fois) avec le commerçant derrière un plexiglas de plusieurs mètres devant vous. Bref, ils (politiques et virologues) sont contents d'avoir pondu une nouvelle norme. La semaine prochaine, ils vont se creuser la cervelle pour trouver autre chose. C'est normal, car sinon, on finirait par croire qu'ils ne font rien.....

  • Posté par Istasse Bernard, vendredi 10 juillet 2020, 16:38

    Il n'y a personne au "diplomatie.belgium" capable de combiner les deux tableaux ?

  • Posté par Delbauve jean-bernard, vendredi 10 juillet 2020, 16:36

    Pour info un membre de la famille est passé ce jour en voiture ( plaque belge) de France en Espagne sans le moindre contrôle à la frontière espagnole.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko