Accueil Belgique Politique

Muriel Targnion, bourgmestre de Verviers et tête brûlée socialiste

L’élue PS risque l’exclusion pour avoir enfreint les exigences de son parti. C’est le point d’orgue d’une carrière chahutée. Mais sa détermination semble intacte.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 5 min

Fonceuse politique ou tête brûlée socialiste ? A ceux qui doutaient encore du caractère bien trempé de la bourgmestre de Verviers, Muriel Targnion a apporté une réponse cinglante cette semaine en réduisant en charpie les instructions matamoresques de Paul Magnette et du bureau du Parti socialiste. On lui demande de se taire ? De rentrer dans le rang ? De jouer la camarade sage et fidèle à la ligne ? Très peu pour cette presque quinqua qui en a vu de toutes les couleurs ces dernières années et qui risque aujourd’hui l’exclusion pure et simple du PS pour cause d’insubordination.

De toutes les couleurs et surtout du rouge… Le rouge de la boucherie paternelle où elle a passé son enfance. Le rouge du PS où elle a grandi comme tant d’autres, après des études en sciences politiques à l’UCL. Parcours classique d’une camarade douée : les cabinets, les élections, d’abord modestement puis avec de plus en plus de succès, un mandat puis un autre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Cornélis Michel, dimanche 12 juillet 2020, 12:16

    Ceci montre aussi que ce sont les instances du parti qui dirigent tout les députés les bourgemestres les ministres etc....

  • Posté par DE SCHRIJVER Edgar, samedi 11 juillet 2020, 15:03

    En attendant, elle ne fait face à pas grand chose. Le parti PS la convoque pour lui taper sur les doigts et remettre les choses en ordre. Et hop,... courage fuyons. La voilà subitement partie "en vacances"...

  • Posté par Lilien Raymond, samedi 11 juillet 2020, 17:35

    C'est une spécialiste de l'"évitement" : la dernière fois qu'elle a été mise en difficulté, elle est subitement tombée malade ...

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs