Accueil Belgique Politique

La Belgique n’a pas de plan de gestion de crise

Les experts recommandent, à la lumière de la crise sanitaire, de revoir nos outils institutionnels pour les cas d’urgence. Ce ne sera pas un luxe…

Article réservé aux abonnés
Chef du service Politique Temps de lecture: 4 min

Les récents renvois de balle entre Régions, Communautés et fédéral sur les mises en quarantaine et les sanctions éventuelles à prévoir ont apporté une nouvelle illustration des hésitations, sinon de la cacophonie dans la gestion de la crise du Covid, à un moment où l’on ne peut plus parler d’événement soudain et imprévu. Ces derniers mois, on a observé les mêmes atermoiements potentiellement dramatiques concernant les masques, les tests ou encore le traçage.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Otte Gérard, dimanche 12 juillet 2020, 0:43

    Qui est moins incompétent que l'autre ? Question stupide, la faute incombant tjs à l'autre, personne n'étant RESPONSABLE.

  • Posté par Zondack Leon, samedi 11 juillet 2020, 22:53

    vous n'en avez jamais marre au Soir de ce type d'article ? On a déjà eu (subi) ce matin l'article de Véronique Lamquin sur le port du masque et la quarantaine. Le Belgique bashing vous inspire apparemment beaucoup. Juste une question : y-a-t-il quand même un truc ou l'autre qui vont bien chez nous ? parce qu'à vous lire fréquemment,j'ai comme un doute...

  • Posté par Jacques Yakoub, dimanche 12 juillet 2020, 0:58

    Les articles à connotation négative étant généralement plus lus, inutile d'aller chercher plus loin ...

  • Posté par Philippe DELBRUYERE, samedi 11 juillet 2020, 22:10

    Le problème est que la constitution ne prévoit que deux états : le pied de paix et le temps de guerre, il serait indispensable d'y adjoindre le temps de crise.

  • Posté par Remacle Vincent, samedi 11 juillet 2020, 22:12

    je plu-sois.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Info « Le Soir » Voyages du parlement wallon: les dépenses somptuaires de Marcourt et du greffier

Du 11 au 15 novembre 2021, les deux hommes se sont rendus à l’exposition universelle de Dubaï. Vol en classe business contraire au règlement wallon, hôtel à 542 euros la nuit, guide à plus de 3.000 euros, le coût total du voyage est estimé à 19.000 euros d’après les documents obtenus par « Le Soir ». Et c’est loin d’être le seul voyage...

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs