Accueil Société

Marc Van Ranst à propos des masques: «L’obligation est une étape que l’on franchit quand on voit que recommander ne marche pas»

Le virologue est satisfait de la décision de rendre le port du masque obligatoire dans la plupart des lieux fermés.

Temps de lecture: 2 min

Dès ce samedi 11 juillet, le port du masque sera obligatoire dans les commerces, les salles spectacle ou de conférence, les auditoires, les lieux de culte et les bibliothèques. Dans le studio de VTM News, le virologue Marc Van Ranst a répété vendredi soir qu’il avait lui-même espéré que la « forte recommandation » autour des masques buccaux aurait été suffisante. « L’obligation n’est qu’une étape que vous franchissez lorsque vous voyez que cela ne fonctionne pas », a-t-il déclaré. « Personne ne fait ça pour s’amuser. »

Cette obligation sera-t-elle efficace ? Le virologue répond : « C’est certainement la raison pour laquelle cette mesure est prise. Toutes les mesures qui sont actuellement en place et qui pourraient encore être nécessaires devraient minimiser les risques d’une deuxième vague et, lorsque celle-ci se produira, de maintenir la taille de cette deuxième vague aussi petite que possible ».

Sur sa satisfaction au fait que les autorités politiques semblent avoir succombé à la pression des virologues qui demandent depuis des semaines que les masques soient obligatoires dans les magasins, Marc Van Ranst pense que « céder n’est pas le bon mot. Bien sûr que nous sommes satisfaits, mais je pense que tout le monde – y compris les politiciens – est satisfait et que nous pouvons aller de l’avant. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

20 Commentaires

  • Posté par curto calogero, samedi 11 juillet 2020, 22:08

    Aussi, quand ont voient , la lenteur des chercheurs pour trouver un vaccin, ils faut redoubler les efforts et les effectif , pour avancer plus vite.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, samedi 11 juillet 2020, 12:20

    Pendant ce temps, les shadoks pompaient, et les abrutis continuaient à se croire intéressants en brocardant un principe élémentaire de précaution.

  • Posté par Gheys Patrick, samedi 11 juillet 2020, 7:12

    Quel personnage infect ! Il se prétend le roi du monde et rêve de le diriger avec des pseudo-scientifiques psychotiques.

  • Posté par Dedier , dimanche 12 juillet 2020, 7:15

    Qui n’a rien compris?

  • Posté par Cornet Philippe, vendredi 10 juillet 2020, 21:15

    merci Van Ranst, ton commentaire a la justesse de ton parcours

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs