Accueil L’archive

18 mars 1994 : «Steenokkerzeel, avant l'avion du retour»

Un centre fermé pour réfugiés aux portes ouvertes vers Zaventem.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le 127 «bis», centre fermé pour candidats réfugiés, est opérationnel à Steenokkerzeel. La proximité avec l'aéroport n'est pas que géographique.

Avec sa double clôture de quatre mètres de haut entourant un terrain boueux et des bâtiments préfabriqués, le nouveau centre fermé pour demandeurs d'asile à Steenokkerzeel ressemble à s'y méprendre à une prison, même si l'intérieur est plus confortable et mieux aménagé que ce qu'on peut trouver dans les établissements pénitentiaires.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en L’archive

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs