Accueil Belgique

Les femmes restent plus pauvres que les hommes

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Les bénéficiaires du revenu d’intégration sont plus souvent des femmes que des hommes, annonce vendredi le SPP Intégration sociale (SPP IS). Le service public note que la différence a diminué ces dix dernières années mais qu’elle reste importante, surtout dans les petites communes et quand il y a une famille à charge. Parmi les bénéficiaires du revenu d’intégration sociale (RIS), 46,3% étaient des hommes et 53,7% des femmes. Celles-ci sont sur-représentées par rapport à leur présence dans la population belge.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs