Accueil Société Régions Bruxelles

Bruxelles zone 30 km/h:une caravane itinérante durant l’été pour se préparer

La première édition est prévue le 19 juillet au Bois de la Cambre.

Temps de lecture: 2 min

Entre la mi-juillet et la mi-août, le ’Brussels 30 Tour’, une caravane estivale itinérante, traversera la Région de Bruxelles, indique dimanche Bruxelles Mobilité. Le but de l’événement est de donner un avant-goût de la Semaine de la Mobilité, qui aura lieu du 16 au 22 septembre - avec le dimanche sans voitures du 20 septembre en point d’orgue - et dont le thème sera cette année la Ville 30.

B9722130723Z.1_20200106094253_000+G2GF8046H.1-0

Le 1er janvier prochain, la capitale deviendra en effet une ville où le 30 km/h est la règle et le 50, voire le 70 km/h des exceptions.

«Il existe de nombreuses raisons de mettre en place un régime de vitesse apaisé: davantage de sécurité, une meilleure qualité de l’air, moins de nuisances sonores», justifie la ministre bruxelloise de la Mobilité et de la Sécurité routière Elke Van den Brandt. «Le sondage réalisé dans le cadre de l’enquête publique du Plan Good Move nous indiquait que 74% des Bruxellois voulaient évoluer dans des quartiers où roulent moins de voitures, et à une vitesse compatible avec la vie locale.»

À lire aussi Dans un an, tout Bruxelles en zone 30... ou presque (carte)

Le Brussels 30 Tour s’arrêtera durant quatre dimanches en différents endroits de la ville. Au programme: une exposition pop-up qui met en évidence les impacts positifs de la Ville 30, une application de réalité virtuelle pour en faire l’expérience, un cours de formation à la conduite pour les vélos et les mobilités alternatives et un stand de réparation pour les cyclistes.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Steens Frédéric, lundi 13 juillet 2020, 12:59

    Les moteurs thermiques actuels ne sont absolument pas conçus pour rouler à cette allure. Il faudrait que les politiques qui ont opté pour cette réglementation se penchent aussi sur la question du taux réel de pollution et aient le courage de tenir un discours cohérent sur le sujet. OK pour l'aspect sécuritaire, mais prétendre que l'air ambiant sera plus sain avec cette limitation est un mensonge, un de plus.

  • Posté par Meersman Olivier, lundi 13 juillet 2020, 12:25

    Avec leur zone 30 la seule chose qu'ils vont récolter ce sera la mort économique du coeur de Bxl.

  • Posté par DE SCHRIJVER Edgar, lundi 13 juillet 2020, 11:25

    A 60 km/h, on polluait pendant 25 minutes sur un trajet. A 30 km/h, sur le même trajet, on polluera pendant 2 fois plus, soit pendant 50 minutes ! Cherchez l'erreur !!!

  • Posté par andre geerinckx, dimanche 12 juillet 2020, 12:47

    a 30 km/h on consomme plus et a fortiori on pollue plus qu' a du 50, du 70 ou du 90 km/h. Le probleme c'est qu'on est gere par des politiciens qui n'ont aucune formation scientifique et ils nous racontent des conneries qui sont fausses, leur seul but degouter les automobilistes de circuler dans bruxelles. Resultat tout le monde et les entreprises continueront a fuir bruxelles. ce qui provoquera la mort de BXL. Apres les politiciens bruxellois vont pleurer car ils manqueront donc de ressources fiscales

  • Posté par NICODEME CLAUDE, dimanche 12 juillet 2020, 11:38

    Ce qui est regrettable, c'est la non homogénéïté. Les vélos électriques et motocyclettes classe A sont limités à 25km/h et donc "gènent" les voitures où elles sont limitée à 30. Et les motocyclettes classe B sont limitée à 45km/h et donc "gènent" les voitures où elles sont limitées à 50. Je pense qu'il faudrait débrider les vélos électriques et motocyclettes classe A jusqu'à 30km/h et les les motocyclettes classe B jusqu'à 50km/h et éviter donc que certains ralentissent d'autres... Une voiture qui en zone 30 devrait suivre un vélo qui roulerait à 30 n'aurait plus aucune raison de râler alors que ce serait +/- le cas si le vélo était limité à 25 (idem sur les axes à 50 vis-à-vis des cyclos classe B (qui est le véhicule (électrique) que j'utilise). Et je ne pense pas qu'on augmenterait la dangerosité, bien au contraire puisqu'on éviterait dépassement et donc manoeuvres.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo