Coronavirus: la Hongrie referme ses frontières à plusieurs pays européens

Coronavirus: la Hongrie referme ses frontières à plusieurs pays européens

La Hongrie va interdire l’entrée sur son territoire aux résidents des pays africains, de la plupart des pays asiatiques et de certains États européens à partir de mardi. La raison, selon le gouvernement, est la résurgence mondiale des cas de coronavirus.

Lire aussi Jour 39 : le masque

À partir de mardi minuit, Budapest mettra en place un système de feux de circulation avec du rouge, de l’orange et du vert, et les résidents des pays classés « zones rouges » ne seront pas autorisés à entrer dans le pays jusqu’à nouvel ordre.

Protéger la population

« Nous devons nous protéger afin que le virus ne soit pas introduit de l’étranger. Le taux d’infection diminue ici et nous voulons qu’il reste ainsi », a déclaré le chef de cabinet du Premier ministre Viktor Orban, Gergely Gulyas, aux journalistes à Budapest.

Cette nouvelle mesure concerne les pays d’Afrique et d’Asie, à l’exception de la Chine et du Japon. En Europe, elle touche l’Albanie, la Bosnie, la Macédoine du Nord, le Kosovo, le Belarus, le Monténégro et l’Ukraine. Les résidents hongrois de ces destinations seront autorisés à retourner dans leur pays, mais devront se soumettre à un test de couronnement obligatoire et à une quarantaine obligatoire de deux semaines.

Quarantaine pour plusieurs pays

Ce système de classification comprend également des zones oranges et vertes. Les voyageurs de la catégorie orange doivent rester en quarantaine s’ils n’obtiennent pas un résultat négatif au test de dépistage corona dans les cinq jours suivant leur arrivée. Cette catégorie comprend notamment la Bulgarie, le Portugal, la Suède, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Norvège, la Serbie, la Russie, les États-Unis, la Chine et le Japon.

Il n’y a pas de restrictions aux échanges avec les autres États classés en zone verte.

La Hongrie, un État membre de l’Union européenne de 9,8 millions d’habitants, avait officiellement enregistré 4 234 cas d’infection par le nouveau coronavirus à la date de dimanche et 595 décès dus à l’épidémie.

La semaine dernière, le Premier ministre Viktor Orban avait déjà annoncé que Budapest ne suivrait pas une recommandation de l’UE visant à lever les restrictions de voyage sur les coronavirus pour un plus grand nombre de pays en dehors de l’UE.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous