Accueil Monde France

En France, le relâchement inquiète les autorités sanitaires

L’épidémie repart à la hausse. La Mayenne focalise l’attention. Des médecins demandent le port du masque obligatoire.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 3 min

Des chiffres de contaminations qui repartent à la hausse (+ 14 % la semaine dernière). Des foyers épidémiques (clusters) qui se comptent par dizaines. Et des infections dont on ne parvient plus forcément à retracer toute la chaîne, comme en Mayenne (autour de la ville de Laval notamment), où un dépistage généralisé va être proposé à la population.

Deux mois après le déconfinement, l’humeur n’est plus à la détente en France. La direction générale de la Santé tire la sonnette d’alarme : « Si les augmentations observées restent à ce jour limitées, elles invitent à la plus grande vigilance. » L’inquiétude ne vaut plus seulement pour la Guyane, où le Premier ministre Jean Castex s’est rendu pour une visite de 24 heures, mais pour tout le territoire métropolitain.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Morgenthal Jean-Claude, lundi 28 décembre 2020, 22:42

    Si la majorité de la population désire continuer à vivre dans les conditions de restrictions actuelles, les dirigeants doivent en tenir compte et adapter les structures sociales et économiques en fonction. C'est un énorme challenge, mais c'est possible. Il faudra aussi revoir l'âge limite pour la pension et tout le système des soins de santé.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, dimanche 12 juillet 2020, 17:38

    Pourvu qu'ils cessent de faire les marioles.

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs