Accueil Belgique Politique

Jean-François Tamellini (FGTB): «Il faut un changement de cap radical»

A la rentrée, il dirigera l’Interrégionale wallonne de la FGTB. Un syndicat en mutation et qui, avec sa nouvelle direction, réaffirme son ancrage à gauche.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 6 min

Quand il s’exprime, il serre souvent le poing, pour mieux marteler ses propos. En septembre, Jean-François Tamellini, seul candidat au poste de secrétaire général de l’Interrégionale wallonne de la FGTB, succédera à Thierry Bodson, lui-même appelé à la présidence du syndicat socialiste en remplacement de Robert Vertenueil. Un « switch » intervenu au terme d’un mois de mai rocambolesque et sur lequel l’actuel secrétaire fédéral revient pour la première fois.

Vous allez devenir secrétaire général de l’Interrégionale wallonne au terme d’un jeu de chaises musicales. Quel regard posez-vous sur cette période qui a secoué la FGTB ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par De Ronde Michel, lundi 13 juillet 2020, 18:17

    "La FGTB est-elle noyautée par le PTB ?" Non peut-être !

  • Posté par Raurif Michel, lundi 13 juillet 2020, 17:37

    Du calme camarade, la Belgique a atteint un déficit de plus de 50 milliards d'euros, alors, hein du calme . Le temps des augmentations est a oublier pour longtemps !!!! Peut être que la FGTB, dont le trésor de guerre est très important, pourrait aider le gouvernement ?

  • Posté par laurent sensee, lundi 13 juillet 2020, 10:49

    Il tient à sa place, il a vu ce que la dictature gauchiste a fait de Verteneuil... Une simple discussion de démocrates suffit à être éjecté! L'extrême droite n'a plus rien à lui envier niveau étroitesse d'esprit...

  • Posté par Raspe Eric, lundi 13 juillet 2020, 9:15

    Un nouveau Pacte Social équivalent à celui conclu après guerre est nécessaire pour faire face au choc que nous vivons maintenant. Cet accord historique demandera que chacun sorte de sa tranchée et regarde au delà de l'horizon. Ecouter passivement sa base pour éjecter celui qui a osé penser plus loin que le bout de son nez au lieu de la convaincre que le dialogue et la vision à long terme sont nécessaires et doivent s'accompagner d'une stratégie de négociation a été une erreur qui se retournera contre les travailleurs que le syndicat est censé défendre. Je concède cependant qu'avec des gens comme Timmermans, Bouchez, Lachaert et De Wever, le dialogue sera très difficile : il faut être deux pour un tango. Raison de plus pour ne pas se diviser.

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs