Accueil Société

Crise sanitaire: pour les hôpitaux, les assureurs doivent payer «une partie de la facture»

« Ils ont fait des économies, nous sommes en faillite virtuelle. » Le secteur des soins de santé veut un effort financier de la part des assureurs. Pour l’exercice 2020, au moins. À défaut de quoi, les frais d’hospitalisation pourraient grimper.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

Oui, j’assume qu’il y a aura un effet positif sur nos chiffres à la fin juin mais il est encore trop tôt pour faire le bilan de l’année. » Dans un entretien accordé au Soir, Hans de Cuyper, à la fois patron d’AG, leader de l’assurance en Belgique, et vice-président de la fédération du secteur Assuralia, concède que les assureurs ont effectivement « vu le nombre d’interventions liées aux hospitalisations et aux frais ambulatoires chuter durant l’épidémie de Covid-19 ».

Mais si « économies il y a, elles sont encore impossibles à chiffrer et, de toute façon, provisoires puisque les hôpitaux tournent à nouveau à leur quasi pleine capacité ». Selon le CEO, d’autres éléments pèsent également dans la balance, à charge de son secteur. « Les invalidités plus longues en raison de la crise ainsi que des interventions plus sérieuses puisque des patients ont dû attendre avant de se faire soigner. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par dams jean-marie, lundi 31 janvier 2022, 11:13

    Encore un truc qui va revenir comme un boomerang sur les preneurs qui verront leurs factures augmentées!! Pénible ! Sans les 6 gouvernements il y a des chances que cela irait mieux !!

  • Posté par Dupont Jean , lundi 13 juillet 2020, 8:08

    Les assureurs? Des parasites de la société qui se prostituent à l'économie pour voler leurs congénères.

  • Posté par Dupont Jean , lundi 13 juillet 2020, 8:44

    C'est bien entendu ce que j'ai fait suite à des refus d'indemnisations alors que j'étais parfaitement dans mon droit.

  • Posté par Di Tullio Emmanuel, lundi 13 juillet 2020, 8:28

    ??? ben ne prenez que vos assurances obligatoires minimum. Vous verrez bien quand il vous arrive quelque chose.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs