Accueil Monde Union européenne

Lettre d’Europe: ces cinq points de pourcentage qui séparent l’Italie de l’objectif zéro émission

« Le Soir » ainsi que ses partenaires de Lena publient une chronique européenne depuis Berlin, Madrid, Rome, Varsovie, Genève ou Bruxelles, rédigée par l’un ou l’une des journalistes de ces quotidiens. Aujourd’hui, la question du retard de la Péninsule en matière de lutte contre le réchauffement climatique.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Il existe un écart de cinq points de pourcentage entre ce que l’Italie devrait faire pour réduire le réchauffement planétaire et ce qu’elle a promis de mettre en œuvre : Rome s’est engagée à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 1,7 % chaque année d’ici à 2030. Or, dans l’Emission Gap Report 2019, les Nations unies ont estimé que, pour ne pas dépasser de 1,5 ºC le seuil d’augmentation de la température de la planète, cette réduction devait être de 7,6 % par an. Cinq points de différence qui témoignent du retard écologique de l’Italie.

Le document qui aurait dû marquer un tournant n’est autre que le Plan national énergie-climat (PNEC), envoyé à la Commission européenne en janvier dernier. Dans ce texte, le gouvernement a défini les objectifs nationaux pour 2030, des objectifs portant sur l’efficacité énergétique, les sources d’énergie renouvelables et la réduction des émissions de CO2.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Espagne: le Premier ministre visé par une autre lettre piégée la semaine dernière

Un employé de l’ambassade d’Ukraine à Madrid a été légèrement blessé mercredi par une « déflagration » survenue alors qu’il « manipulait une lettre » au sein de l’ambassade, a indiqué une source policière. Jeudi, les autorités ont annoncés qu’une autre lettre avait été adressée au Premier ministre Pedro Sanchez.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs