Après s’être moqué du virus et avoir participé à une «Covid party», un Américain décède du coronavirus

Après s’être moqué du virus et avoir participé à une «Covid party», un Américain décède du coronavirus

Un Américain trentenaire est mort au Texas des suites du coronavirus après avoir été infecté par le Covid-19 lors d’une « Covid party », soirée organisée par une personne contaminée, selon la responsable médicale d’un hôpital local.

« L’idée (de la soirée) est de se réunir et de voir si ce virus est bien réel et si quelqu’un l’attrape », a expliqué, dans une vidéo destinée à alerter les jeunes adultes quant au risque de transmission du coronavirus, Jane Appleby, du Methodist Hospital de San Antonio.

Un trentenaire qui se trouvait à la soirée a bien été contaminé, avant de voir son état de santé se détériorer, jusqu’à son hospitalisation à Methodist Hospital et son décès, cette semaine, selon la responsable médicale.

Des regrets

Avant de mourir, le patient a dit à l’infirmière à son chevet : « Je crois que j’ai fait une bêtise. Je croyais que ce virus était une arnaque, mais non », a raconté Jane Appleby.

« Aucun d’entre nous n’est invincible », a prévenu la médecin, indiquant que plusieurs patients âgés d’une vingtaine ou d’une trentaine d’années étaient actuellement hospitalisés dans son établissement pour des complications liées au Covid-19.

Dans l’Alabama, les autorités de Tuscaloosa ont alerté, début juillet, sur la tenue de « Covid parties », fêtes en présence d’une ou plusieurs personnes contaminées.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous