Accueil Opinions Chroniques

Un été noir pour le tourisme à Bruxelles

La moitié des hôtels sont ouverts, ils affichent un taux de fréquentation moyen de 12,5 %. « C’est tout un pan de l’économie bruxelloise qui est en train de s’effondrer », s’inquiète Patrick Bontinck, CEO de visit.brussels.

Article réservé aux abonnés
Cheffe Bruxelles Temps de lecture: 6 min

On l’avait laissé bien seul le 14 mars, il ne lui restait que quelques gaufres, deux ou trois pralines, de petites grappes de touristes surpris par l’épidémie. Mais il avait déjà perdu l’éclat des flashs. On le retrouve quatre mois (tout pile) plus tard. Les glaces repoussent les gaufres, le chocolat a rouvert son musée. Il a retrouvé sa place sur les selfies, une (toute) petite file sous son jet.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par Propronet Juste, mardi 14 juillet 2020, 15:42

    Pourtant on peut visiter beaucoup de pays différents sans passer aucune frontière. :-))

  • Posté par Mathieu Claudine, mardi 14 juillet 2020, 10:52

    Comment dépenser en Belgique ? Nous ne sommes pas tous aisés. Pour rappel : -Pour beaucoup, notre argent "vacances et assurances vacances" est bloqué en agence de voyage jusque l'année prochaine. Pas de remboursement avant un an minimum. Dans un an, si nous décidons de ne pas partir, le remboursement peut prendre jusqu'à 6 mois, sachant en plus que les assurances trouveront comme toujours une excuse pour ne pas rembourser leurs clients.... -Le chômage temporaire aussi jusque fin août (si il n'y a pas de prolongations). Donc, en ce qui me concerne, pas de dépenses, de locations, juste 1 ou 2 visites et restaurants.... Idem pour l'an prochain si mes vacances se passent en Belgique. Je ne pense pas être seule dans cette situation. C Mathieu

  • Posté par LIENARD NORBERT, mardi 14 juillet 2020, 9:20

    Le covid19 a bon dos ,quel touriste venu à Bruxelles a envie de le recommander à des amis?Bruxelles est sale,pue,est mal fréquentée avec un mauvais goût de n y reviens pas

  • Posté par VINCENT Patrick, mardi 14 juillet 2020, 11:37

    @ Maroy Claude : erreur de ma part, ce ccommentaire ne vous était destiné !

  • Posté par VINCENT Patrick, mardi 14 juillet 2020, 11:35

    @ maroy claude : je ne crois pas que vous etes bien placé pour écrire de tels commentaires , je vous cite : "Et regarder si ca valait la peine de détruire toute l'économie belge pendant plusieurs années pour 2 ou3000 décès de personnes déjà fragilisées". , il vaut mieux dans votre cas de vous abstenir d'écrire car ce qui est puant , ces vos commentaires ! N'étant plus Bruxellois depuis + de 5 ans , je ne peux que confirmer le commentaire de Lienard Norbert .

Plus de commentaires

Aussi en Chroniques

Chronique Carta Academica sur l’ouverture du droit et de la justice: où en est-on? Où va-t-on?

Tous les samedis, « Le Soir » publie la chronique d’un ou plusieurs membres de Carta Academica. Cette semaine : si la France commence à digitaliser ses décisions de justice, la Belgique est à la traîne. Pourtant, depuis 2007, la banque de données juriDict offre un accès gratuit et ouvert à la jurisprudence du Conseil d’Etat, en ayant recours à des logiciels libres qui garantissent l’indépendance de la juridiction vis-à-vis des tiers. Cet exemple illustre quelques enjeux essentiels pour nos démocraties.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs