Un élève de l’école de police d’Evere arrêté pour détention d’armes et troubles mentaux

Un élève de l’école de police d’Evere arrêté pour détention d’armes et troubles mentaux
Le Soir

Un aspirant policier a été arrêté il y a une dizaine de jours lors d’un cours donné à l’École régionale et intercommunale de Police (ERIP) située à Evere, selon une information communiquée à l’agence de presse Belga et confirmée lundi par le parquet de Bruxelles. Ce dernier précise que deux procès-verbaux ont été dressés, à savoir un pour détention d’armes et un autre pour une procédure dite «Nixon», qui vise à faire évaluer un trouble de santé mentale par un psychiatre et demander si nécessaire des mesures contraignantes en rapport.

A la suite de son interpellation, des munitions auraient été trouvées dans sa voiture et une grande quantité d’armes auraient été saisies lors de la perquisition effectuée à son domicile, selon des informations communiquées à Belga.

Le parquet se refuse à donner plus de détails sur cette affaire étant donné qu’elle concerne une procédure dite ’Nixon’, a expliqué Willemien Baert, porte-parole du parquet de Bruxelles.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous