Accueil Société

Un élève de l’école de police d’Evere arrêté pour détention d’armes et troubles mentaux

Deux procès-verbaux ont été dressés, un pour détention d’armes et un autre pour une procédure dite «Nixon».

Temps de lecture: 1 min

Un aspirant policier a été arrêté il y a une dizaine de jours lors d’un cours donné à l’École régionale et intercommunale de Police (ERIP) située à Evere, selon une information communiquée à l’agence de presse Belga et confirmée lundi par le parquet de Bruxelles. Ce dernier précise que deux procès-verbaux ont été dressés, à savoir un pour détention d’armes et un autre pour une procédure dite «Nixon», qui vise à faire évaluer un trouble de santé mentale par un psychiatre et demander si nécessaire des mesures contraignantes en rapport.

A la suite de son interpellation, des munitions auraient été trouvées dans sa voiture et une grande quantité d’armes auraient été saisies lors de la perquisition effectuée à son domicile, selon des informations communiquées à Belga.

Le parquet se refuse à donner plus de détails sur cette affaire étant donné qu’elle concerne une procédure dite ’Nixon’, a expliqué Willemien Baert, porte-parole du parquet de Bruxelles.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par DE SCHRIJVER Edgar, lundi 13 juillet 2020, 18:57

    Comme quoi... on trouve des branques partout.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko