Accueil Économie Mobilité

SNCB: le coronavirus rallonge le retard des nouvelles voitures M7

Retard dans la livraison des voitures commandées en 2015. Pas de quoi remettre en question le plan de transport et les 5 % d’offre supplémentaire programmée mais peut-être de quoi influencer la stratégie de recrutement.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

En Commission mobilité, la patronne du rail, Sophie Dutordoir, a confirmé qu’un des impacts de la crise du Covid sera un nouveau retard dans la livraison et l’utilisation des 445 nouvelles voitures à deux étages commandées en décembre 2015, un marché à 1,4 milliard signé il y aura bientôt 5 ans. Officiellement, les premières livraisons devaient avoir lieu au troisième trimestre 2018 et s’achever en 2021. En 2020, la SNCB aurait dû disposer de 113 nouvelles voitures et automotrices. En réalité, les 50 premières voitures devraient seulement être introduites dans le matériel roulant exploité par la SNCB en décembre 2020 puis, graduellement, les mois qui suivent jusqu’en 2023.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs