Accueil Société Régions Bruxelles

L’Os à moelle se ronge les sangs

Le café-théâtre schaerbeekois est dans le rouge. Pour survivre, il en appelle à la générosité de son public et de la Cocof.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Bruxelles Temps de lecture: 3 min

Depuis 40 ans, les amoureux du théâtre, de l’improvisation et des soirées musicales qui se prolongent en soirées parfois arrosées se donnent rendez-vous au fond d’une petite cour de la rue Emile Max à Schaerbeek. L’Os à moelle fait partie de ces lieux hors du temps qui ont vu défiler artistes de toutes les disciplines et Bruxellois festifs. En cave, le lieu a une âme, une odeur, un cachet. Seulement, malgré son dynamisme, l’association a ses comptes dans le rouge.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs