Coronavirus dans le monde: reconfinement en Inde et à Los Angeles, port du masque obligatoire en Angleterre

Coronavirus dans le monde: reconfinement en Inde et à Los Angeles, port du masque obligatoire en Angleterre
Photo News

Le gouvernement britannique a décidé de rendre le port du masque obligatoire en Angleterre à partir du 24 juillet.

En Inde, plus de 13 millions d’habitants de la ville de Bangalore, entrent dans un reconfinement de près de dix jours. Après avoir levé le confinement national début juin, les reconfinements locaux se multiplient à travers le pays, où l’épidémie fait toujours rage.

La Californie et Bogota reconfinent

Les États-Unis ont enregistré 59.222 nouvelles infections au coronavirus au cours des dernières 24 heures. Et la Californie a annoncé la fermeture des bars, salles de restaurant en intérieur, cinémas, zoos et aquariums. A Los Angeles, 600.000 élèves ne retourneront pas à l’école mi-août comme prévu.

2,5 millions d’habitants de la ville de Bogota sont à nouveau confinés. Les unités de soins intensifs de la ville ont atteint 90 % de taux d’occupation et la capitale est en alerte rouge. « La rapidité avec laquelle la pandémie croît à Bogota est alarmante », a déclaré la maire de la capitale, Claudia Lopez.

Le message de l’OMS

Le monde ne va pas revenir à l’« ancienne normalité dans un avenir prévisible », a estimé l’Organisation mondiale de la santé (OMS). « Si les principes élémentaires ne sont pas suivis, cette pandémie ne pourra aller que dans une seule direction. Cela va aller de pire en pire », a assuré le directeur général de l’Organisation, Tedros Adhanom.

« Nous espérons tous qu’il y aura un vaccin efficace, mais nous devons nous concentrer sur l’utilisation des outils dont nous disposons actuellement pour supprimer la transmission et sauver des vies », a-t-il ajouté.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous