Accueil Opinions Cartes blanches

«Nucléaire iranien: cinq ans après, une dernière chance»

L’élection éventuelle de Joe Biden dans quelques mois constitue un mince espoir pour une solution négociée, affirment dans une carte blanche Elena Aoun et Jérémy Dieudonné

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

L’accord entre les Etats-Unis, la Chine, la Russie, la France, la Grande-Bretagne, l’Allemagne (P5+1) et l’Iran sur le nucléaire iranien fête son cinquième anniversaire ce mardi 14 juillet. Réussite diplomatique majeure de la présidence Obama, ce Joint Comprenhensive Plan of Action (JCPOA) a été torpillé par Donald Trump dès son arrivée. En se retirant unilatéralement de l’accord puis en multipliant des gestes agressifs dépassant toute mesure à l’égard de Téhéran, Trump coule les espoirs de réconciliation avec un pays largement mis au ban du système international jusque-là. Une dernière chance sera offerte aux Américains de rectifier le tir en novembre prochain.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Naeije Robert, mardi 14 juillet 2020, 20:50

    Pourquoi les Iraniens developpent-ils un couteux programme nucleaire alors qu’ils ne raffinent meme pas eux-memes le petrole qu’ils produisent en abondance? De quels envahisseurs veulent-ils pouvoir se defendre? Pourquoi ont-ils toujours interdit l’inspection de certains de leurs sites pourtant prevue dans l’accord que les USA ont finalement denonce?

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs