Hub.brussels dévoile son plan de relance pour les entreprises bruxelloises

Hub.brussels dévoile son plan de relance pour les entreprises bruxelloises

Des publics ont été identifiés comme en difficulté au fort de la crise du Covid-19, notamment les femmes, les commerçants, les restaurateurs et les cafetiers. hub.brussels a décidé d’adapter son fonctionnement pour au moins les prochains mois et parle d’une ’transition’ d’après crise dont l’objectif est de «pérenniser l’entreprise bruxelloise». Il est question d’actions immédiates de relance visant les publics fragilisés par la crise et de transition économique privilégiant des productions relocalisées et décarbonées et une économie circulaire.

La directrice générale de hub.brussels, Isabelle Grippa, défend que «hub.brussels ne pouvait continuer comme avant. Avec le soutien des cabinets, hub.brussels a co-construit le recentrage de ses activités pour déployer dans des délais très courts et à moyen terme des actions ponctuelles précises de soutien aux entrepreneurs».

Mme Trachte (Ecolo) a pour sa part souligné que «cette crise a par ailleurs fait prendre conscience à de nombreuses personnes qu’il est urgent de changer la façon dont fonctionne notre économie. Il faut en effet que nos entreprises puissent prendre en considération l’impact de leurs activités sur les hommes et sur l’environnement. hub.brussels participe à ce changement de paradigme».

La stratégie de hub.brussels s’articule autour de quatre axes, à savoir l’universalité, l’accessibilité, la transition, mais aussi l’attractivité. M. Smet (one.brussels/spa) a expliqué que «hub.brussels se doit de soutenir l’attractivité de Bruxelles en suscitant l’intérêt de nouveaux investisseurs à impact positif pour les Bruxellois et en renforçant l’attractivité touristique de la Région».

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. PHOTONEWS_10935017-044

    Anderlecht: Kristoffer Olsson est bien décidé à enfin exprimer son potentiel

  2. Parmi les Cubains, jusqu’à Miami, «Patria y vida» a remplacé le slogan castriste «Patria o muerte».

    Entre répression et pandémie, Cuba au crépuscule du castrisme

  3. Une planche de «Les glaces aux coquelicots».

    Les livres jeunesse de votre été: des vacances sur les p(l)ages ensoleillées avec «Idylle» et «Les glaces aux coquelicots»

La chronique
  • Spa, Nina Derwael et Bob Morane: les gagnants et les perdants de la semaine

    Les gagnants

    Spa

    Ce n’est pas une plaisanterie de mauvais goût quelques jours après les inondations qui ont notamment frappé la petite ville : l’Unesco a classé Spa au patrimoine de l’humanité au titre de « Grande ville d’eau d’Europe ». On dit bravo. L’eau dont il est question ici tombe du ciel, forcément. Mais elle nous revient calmement à travers les sources locales, avec un goût de fer et de rouille presque savoureux. Santé !

    Les délateurs

    A quoi nos compatriotes ont-ils consacré leur temps libre durant les longues périodes de confinement ? Il n’y a pas de quoi se réjouir, mais les champions de la délation ont trouvé de quoi s’occuper pendant l’année covid : ils ont en effet été 2.995 à renseigner le fisc en 2020 contre 1.958 l’année précédente, a-t-on appris...

    Lire la suite

  • Pour un «reset» du logiciel démocratique au Congo

    A chaque fois, on entend des déclarations fracassantes, voire des bruits de bottes. Même de bonnes idées, comme celle de confier aux confessions religieuses le soin de désigner la commission électorale indépendante, menacent de déraper. On en vient à se dire que la démocratie est un exercice qui coûte cher, mobilise toute l’attention et conduit à chaque fois le pays au bord du gouffre… Mais on sait aussi qu’à part la dictature, dont on a vu les résultats, il n’y a pas d’autre choix et que l’alternance, aussi risquée soit-elle, doit...

    Lire la suite