Accueil Médias

Google Belgique condamné à 600.000 euros d’amende: «Un jugement historique»

Le coup de semonce de l’APD, pour ne pas avoir respecté le « droit à l’oubli », risque d’avoir une portée mondiale. C’est la deuxième fois que le géant américain, qui a décidé de faire appel, se fait tancer en Belgique par l’avocate Carine Doutrelepont.

Article réservé aux abonnés
Responsable du pôle Multimédias Temps de lecture: 3 min

Ce mardi, au terme d’un long combat juridique, l’Autorité belge de protection des données (APD) a décidé d’infliger une amende de 600.000 euros à Google Belgique.

Jamais cette instance, née avec l’entrée en vigueur du RGPD européen, n’avait frappé aussi fort. En cause : le non-respect du « droit à l’oubli » ou, plus précisément, du droit à « l’effacement de données » par le géant américain.

L’affaire remonte à plusieurs plusieurs années. Le plaignant, une personne qui, « de par ses fonctions joue un rôle dans la vie publique » (et qui a exigé le respect de l’anonymat), fait à l’époque l’objet de publications multiples sur le Web et les réseaux sociaux lui prêtant des faits de « harcèlement ». Des accusations jugées finalement « non fondées ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Médias

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs