Accueil Sports Cyclisme Tour de France

Le constat de l’épidémiologiste Pierre Van Damme sur le Tour de France: «Il aurait été plus sage de ne pas l’organiser»

Le Tour de France se déroulera du 29 août au 20 septembre, mais Pierre Van Damme regrette la tenue de l’épreuve.

Temps de lecture: 2 min

Alors que la saison cycliste est sur le point de reprendre dès le mois d’août, les coureurs s’entraînent assidûment pour être prêts lors des premières courses. Pourtant, le monde du sport est toujours sous la menace d’une seconde vague du coronavirus. Le Tour de France, épreuve itinérante, représente dès lors un risque important de propagation du virus.

Pour Pierre Van Damme, épidémiologiste, l’organisation de la Grande Boucle est une hérésie. « Il y aura beaucoup moins de plaisir pour les coureurs, les supporters, les soignants et les commentateurs », a indiqué le principal intéressé à VTM. « La question est de savoir s’il est toujours judicieux d’organiser le Tour de cette manière. Cela soulève beaucoup de questions. Et comment allez-vous garder le public sous contrôle ? Les fans peuvent se voir refuser l’accès à un certain nombre de cols, mais on ne peut jamais contrôler complètement un groupe de personnes ».

Et de poursuivre en étayant son propos. « Une fois la course lancée, le peloton devient une grande bulle. Que fera l’organisation en cas de test positif ? C’est à cela qu’ils doivent penser en ce moment. Il y a encore quelques réunions à suivre. Il aurait été plus sage de ne pas laisser le Tour se passer. On aurait pu attendre de voir comment l’Europe réagit à cette situation. Nous voyons quelques flambées de cas ici et là, montrons d’abord que nous sommes capables de maîtriser le virus ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tour de France

Binche et le Tour de France: l’histoire d’amour est désormais sérieuse

Comme pressenti depuis plusieurs semaines, Binche sera la ville départ, le jeudi 7 juillet 2022, de la 6e étape du prochain Tour de France. Amaury Sport Organisation (ASO), société qui gère la Grande Boucle, l’a annoncé jeudi au Palais des Congrès de Paris lors de la présentation de la 109e édition du principal rendez-vous cycliste de la saison.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir