Accueil Société

Retour de voyage d’une zone orange: incompréhensions et répercussions en cascade

Sans être une obligation, il est demandé aux voyageurs de consulter leur médecin traitant à leur retour d’une zone orange. Ceux-ci se disent parfois sans réponse face aux questions de leurs patients.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Les voyageurs revenant d’une zone orange sont désormais priés de consulter leur médecin traitant, de se soumettre à un test de dépistage et, au besoin, à une quarantaine. Il ne s’agit donc pas d’une obligation, mais d’un appel à l’esprit civique des citoyens.

Certains généralistes estiment qu’ils manquent d’information et peinent à conseiller leurs patients. Ce flou génère une certaine incompréhension, qui peut avoir des répercussions en cascade, notamment en termes d’assurabilité et de droit au chômage.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Istasse Bernard, jeudi 16 juillet 2020, 13:03

    poto-poto

  • Posté par Didier Hocq, jeudi 16 juillet 2020, 12:30

    Bonjour, Petite correction, au Portugal, l'Algarve et l'Alentejo ne sont plus sur liste orange. Ils sont repassés au vert depuis hier soir.

  • Posté par Deladrier-rase , jeudi 16 juillet 2020, 12:44

    et oui, c'était ridicule et le Portugal a réagi...

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs