Match amical: le Sporting de Charleroi s’incline lourdement à Saint-Etienne (4-0)

RCSC
RCSC

Pour ce premier réel test de la préparation carolo, les Zèbres sont tombés sur une solide équipe de Saint-Etienne, qui prépare sa finale de Coupe de France face au PSG le 24 juillet prochain. Pour l’occasion, Karim Belhocine faisait confiance à un onze de base qui ne devrait pas être très éloigné de celui qui débutera la saison à Bruges début août. Transféré la semaine dernière, Guillaume Gillet en profitait pour connaître sa première titularisation, cinq jours après sa montée au jeu à Courtrai. Solide dans les duels, l’ancien joueur de Lens et d’Anderlecht a coupé pas mal de trajectoires et n’a pas ménagé ses efforts. Encouragés par Karim Belhocine qui venait d’ailleurs de leur demander de ne pas se retenir de tout donner, les Zèbres ont pris le match par le bon bout sans toutefois parvenir à ouvrir le score par l’entremise de Nicholson (1re) puis de Tsadjout (6e).

Les Verts – eux aussi dans une configuration très proche de celle qui débutera en Coupe de France – sont ensuite rentrés dans leur match et ont pris la possession du ballon, sans pour autant se montrer dangereux. Charleroi a, de son côté, eu de plus en plus de mal à construire depuis l’arrière, perdant parfois trois rapidement le ballon en reconversion jusqu’à la demi-heure, quand les débats se sont équilibrés. L’ASSE a toutefois profité d’un corner concédé par Busi, qui avait mal estimé la trajectoire sur une transversale stéphanoise, pour faire 1-0 via Fofana juste avant la pause.

Retour d’Ilaimaharitra

En deuxième mi-temps, Charleroi a profité des nombreux changements stéphanois pour prendre la main sur le match, mais sans réellement parvenir à se montrer très dangereux. Pour continuer sa rotation de système, Karim Belhocine est passé du 4-4-2 initial à un 4-2-3-1 à partir de la 65e minute de jeu. Charleroi se montrait menaçant, mais sans parvenir à inquiéter suffisamment Moulin malgré des tentatives de Busi (59e) et Nicholson (72e). Et alors que Charleroi poussait pour revenir, Saint-Etienne faisait 2-0, 3-0 puis 4-0 contre le cours du jeu via Krasso (80e) puis Boudebouz.par deux fois (83e et 85e sur penalty)

Initialement prévu pour plus tard dans la préparation, Ilaimaharitra a pu fêter son retour sur le terrain à l’occasion de ce match amical.

Si le match se déroulait à huis clos, quelques supporters carolos se faisaient entendre depuis les extérieurs du centre d’entraînement de l’Etrat, d’où ils ne pouvaient – au mieux – qu’apercevoir l’échauffement des Sambriens. Car à Saint-Etienne, on ne lésine pas sur les moyens pour éviter que le coronavirus ne fasse sa réapparition dans l’enceinte d’entraînement. En effet, alors que les journalistes présents n’ont pu approcher le terrain que quelques minutes avant le coup de sifflet initial, les remplaçants et le staff ont dû en permanence porter un masque.

Le Sporting peut désormais se tourner vers sa prochaine rencontre. Celle-ci se déroulera finalement à Marcinelle, mais forcément à huis clos, pour éviter de se rendre au Luxembourg, où la situation sanitaire n’est pas favorable.

Les buts  : 44e Fofana (1-0), 80e Krasso (2-0), 83e et 85e sur pen. Boudebouz (4-0)

SC Charleroi  : Penneteau, Busi (70e Amani), Willems (46e Diagne), Dessoleil (81e Zajkov), Kayembe (81e Marinos), Gillet (46e Hendrickx), Morioka (81e Ilaimaharitra), Fall (46e Henen), Gholizadeh, Tsadjout (65e Benchaib), Nicholson (72e Niane).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous