Accueil Économie Mobilité

Plus de deux agressions par jour envers des accompagnateurs de train

« Nous continuons à dénoncer chaque agression », assure Élisa Roux, porte-parole de la SNCB.

Temps de lecture: 1 min

L’an passé, 882 faits d’agression envers des accompagnateurs de train ont été répertoriés par la SNCB, soit près de 2,4 par jour, signale La Dernière Heure jeudi.

À lire aussi Rail: un nouveau système d’alarme contre les accidents aux passages à niveau

En 2019, 882 faits d’agression envers des accompagnateurs ont été recensés dont 170 faits de coups et blessures et 239 faits de violence légère. Ces violences ont entraîné plusieurs milliers de jours d’incapacité de travail.

C’est un petit peu moins qu’en 2018, où 1.039 cas avaient été recensés, contre 1.165 faits en 2017.

À lire aussi SNCB: le coronavirus rallonge le retard des nouvelles voitures M7

« Nous continuons à dénoncer chaque agression », assure Élisa Roux, porte-parole de la SNCB. « Nous travaillons à des mesures complémentaires. La révision de la procédure de départ en est une. Nous continuons également à mettre l’accent sur la présence visible des agents Securail dans les trains et dans les gares et sur une coopération renforcée avec la police et les instances judiciaires. La surveillance par caméra a également augmenté », détaille-t-elle.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Dupont Jean, jeudi 16 juillet 2020, 8:30

    Un jour, un accompagnateur avait une bague nazi au doigt. Une honte...

  • Posté par Coets Jean-jacques, jeudi 16 juillet 2020, 11:31

    Serait-ce une raison pour l'agresser ? J'imagine que c'est ce que vous faites chaque fois que vous voyez qqn qui porte des signes que vous ne supportez pas !

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
références Voir les articles de références VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb