Un service «RGPD» sur mesure pour les entreprises

Un service «RGPD» sur mesure pour les entreprises

Né dans le chaos administratif généralisé le 25 mai 2018, le Règlement général sur la protection des données (RGPD) nourrissait l’ambition des textes qui marquent l’Histoire. A défaut de Silicon Valley, l’Europe plaçait le respect de la vie privée au rang de valeur suprême. Une norme, disait-elle, vertueuse, capable d’infléchir le business model des géants de la tech qui avaient transformé les données personnelles en or noir de la nouvelle économie.

La règle était claire : les citoyens ont (quasi) tous les droits sur le sort réservé à leurs informations privées. A charge pour les entreprises, les administrations, les institutions, les associations, les commerces, les hôpitaux, de mettre en place les dispositifs de contrôle, de protection des données de leurs utilisateurs, clients, membres, patients… C’est parfois un véritable fardeau de se conformer au RGPD pour un entrepreneur qui se lance. Le premier devoir consiste à dresser « la cartographie » des données, soit un registre qui précise leur origine, le traitement appliqué, l’endroit où elles sont stockées, si elles ont été approuvées par le client, si elles sont partagées avec d’autres entreprises ou intermédiaires… Il faut ensuite réaliser une analyse des risques (quelles sont les données sensibles ? Sont-elles sécurisées ? Existe-t-il des risques de fuites ?…), organiser les processus internes pour garantir la protection de ces données et documenter la conformité (en ce compris tous les contrats avec les sous-traitants). Chaque entité doit également désigner un « pilote » (le DPO, soit le Délégué à la protection des données), sorte de responsable de la sécurité et l’hygiène dédié à la « data ».

Pas toujours évident pour de petites structures d’appliquer toute la procédure alors que la collecte de données peut se révéler primordiale pour faire évoluer le business ou rendre des services efficaces. Dès lors, une vingtaine de communes et une vingtaine de CPAS wallons ont confié à Privanot la gestion de ces paramètres. Ayant organisé le plan d’action « GDPR » pour les études notariales, Privanot en profite pour élargir son activité en proposant son expertise au monde extérieur. Une façon d’effectuer des synergies et de réduire les coûts IT et juridiques. « Ce qui est élaboré pour une organisation dans un secteur particulier est ensuite utilisé pour aider d’autres acteurs du même secteur », confirme Aurélie Van Der Perre, la teammanager. D’autres cabinets de consultants proposent ce même type de services sur le marché, comme Dataproof ou RGPD Consulting.

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Les espaces communs du petit hôtel sont particulièrement cosy.

    Par Marie-Eve Rebts

    Immo

    Le B-Lodge, une expérience belge un peu différente de l’hôtellerie

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Le 6 août 1945, à 8
h
15 du matin, un bombardier B29 de l’US Air Force larguait au-dessus d’Hiroshima une bombe de 4,4
tonnes, tuant instantanément 80.000 personnes.

    Le spectre d’Hiroshima: le 6août 45, la guerre changeait à jamais de visage

  2. soleil web

    Comment prévenir les allergies solaires?

  3. LEBANON-BLAST

    Beyrouth dévastée suite à de violentes explosions

La chronique
  • Lettre d’Europe: pour le climat, un objectif de papier mais des mesures insuffisantes en Belgique

    Comme la plupart des pays d’Europe, la Belgique connaîtra une forte baisse de ses émissions de gaz à effet de serre suite au ralentissement économique causé par la crise du Covid-19. Selon le Bureau du Plan, organisme indépendant d’intérêt public qui réalise des études et de la prospective, elles devraient plonger de 13 % entre 2019 et 2020. Mais le répit sera de courte durée : elles devraient ensuite se redresser. A tel point que, selon les experts du Plan, la baisse enregistrée entre 2019 et 2025 ne devrait être finalement que de 5 %.

    Si elle se vérifie, cette trajectoire ne permettra pas à la Belgique d’atteindre son objectif de réduction : -35 % par rapport à 2005 dans le secteur non-industriel (non-ETS, en jargon). Mais les prévisions du Plan ont ceci de particulier qu’elles sont réalisées « à politiques inchangées ». Les experts n’intègrent dans leurs calculs que les décisions prises et en...

    Lire la suite

  • Bart De Wever, la majorité flamande et la minorité francophone

    On ne les attendait guère et les verts n’ont pas déjoué les pronostics mardi soir : après une longue rencontre avec les missionnaires royaux Paul Magnette et Bart De Wever, ils ont jugé les propositions du duo « en matière de climat, d’énergie et de mobilité insuffisantes », celles visant « une fiscalité plus juste et un renouveau politique trop floues » et celles destinées à réformer l’Etat pas assez « efficaces » pour accepter de rejoindre la table de négociations fédérales....

    Lire la suite