Accueil Opinions Chroniques

Le «défi noir» de Joe Biden

Pour battre Donald Trump en novembre, Joe Biden a impérativement besoin du « vote noir », qui avait cruellement fait défaut à Hillary Clinton en 2016. Mais est-il le candidat idoine pour le capter ?

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 5 min

Si l’élection présidentielle américaine avait lieu demain, tous les sondages indiquent que Joe Biden remporterait un nombre de grands électeurs nettement supérieur à Donald Trump. Et on sait que c’est le seul paramètre à prendre en compte dans un pays où, in fine, le président est choisi par un collège électoral.

Mais des études d’opinion plus fines précisent que, pour que le rêve des progressistes devienne réalité, Biden aura besoin que la mobilisation actuelle de deux piliers de l’électorat démocrate, la communauté afro-américaine et les jeunes, ne faiblisse pas d’ici le 3 novembre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Stenuit Fernand, jeudi 16 juillet 2020, 16:50

    Donald , le distributeur de canards , plait à une partie de la population, qui aime sa grande g....... Il a aussi en sa faveur , le fait que le reste du monde le rejette , ce que les américains n'apprécient pas . Joe a en sa défaveur , son age . C'est pas gagné d'avance .

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs