Accueil Les oubliés de la culture

Les oubliés de la culture: David Verborgh, lumière de l’ombre

Série d’été. Eclairagiste et technicien depuis le début des années 2000, David Verborgh ne travaille (presque) plus, depuis le mois de mars. Et l’avenir est plein de questionnements…

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Cela fait une vingtaine d’années que David Verborgh roule sa bosse comme technicien et éclairagiste dans le monde du spectacle. À quinze ans, il donne des coups de main, ici et là, dans des soirées kermesse-boudin de sa région, les Ardennes brabançonnes. On remarque le jeune homme. Le bouche-à-oreille fonctionne. Bientôt, on l’appelle pour monter le matériel destiné aux soirées. Puis, attiré par l’informatique et les consoles, il s’oriente vers l’éclairage.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Les oubliés de la culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs