Accueil Société

Hausse des infections au coronavirus: les grandes villes particulièrement touchées

On enregistre 99,7 nouvelles infections journalières en moyenne, soit une hausse de 12%.

Temps de lecture: 2 min

La courbe des nouvelles infections au coronavirus continue son ascension en Belgique. Durant la période du 6 au 12 juillet, le nombre de cas confirmés a augmenté de 12% par rapport à la semaine précédente, avec en moyenne 99,7 nouvelles infections journalières, a indiqué jeudi le SPF Santé publique sur base des statistiques de l’Institut de santé publique Sciensano. Les admissions à l’hôpital et les décès continuent, quant à eux, de diminuer.

L’augmentation est observée dans la plupart des provinces, en particulier celles qui comptent des grandes villes, précise le SPF Santé publique. Anvers dénombre ainsi 172 nouveaux cas, la Flandre occidentale en compte 107 et Bruxelles 100. Les chiffres du Hainaut, de Namur et de Flandre orientale ne sont quant à eux pas précisés.

Selon les statistiques, la plupart des nouvelles infections surviennent dans la population active, âgée de 20 à 59 ans.

«À ce jour, un total de 63.039 cas confirmés ont été rapportés : 35.574 cas (56%) en Flandre, 19.775 (31%) cas en Wallonie et 6.629 (11%) cas à Bruxelles», rapporte Sciensano. «Les données sur le lieu de résidence n’étaient pas disponibles pour 1.061 cas (2%).»

À lire aussi Coronavirus: aperçoit-on une seconde vague?

Les chiffres des hospitalisations diminuent néanmoins. Les hôpitaux ont enregistré en moyenne 9,7 nouvelles admissions quotidiennes durant la semaine écoulée, au lieu de 10,4 entre le 2 et le 8 juillet inclus.

Le nombre de décès semble également en recul, avec 1,9 décès quotidien en moyenne par rapport à 3,4 la semaine précédente. Mais Sciensano prévient que les données des trois derniers jours ne sont pas encore consolidées.

À lire aussi Déconfinement: pas de panique mais un surcroît de vigilance

En Belgique, 9.792 décès dus au coronavirus ont été recensés. Les autorités sanitaires rappellent qu’"à ce stade, il est important de continuer à maintenir les mesures afin de ralentir l’augmentation».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

17 Commentaires

  • Posté par Poels Celine , jeudi 16 juillet 2020, 22:37

    Beaucoup de scientifiques "docteur en épidémiologie" sur ce forum! :-)

  • Posté par zangaglia sergio, jeudi 16 juillet 2020, 16:39

    Le veritable problème, comme on peut le constater en lisant certains commentaires, est que beaucoup trop de personnes pensent vraiment que l'epidemie est terminée et que les masques sont inutiles. Puisque on ne peut pas convaincre ces personnes avec la raison, il ne reste que la coercition pour protéger la santé publique

  • Posté par Hankart Emile, jeudi 16 juillet 2020, 16:20

    D'accord qu'il ne faut s' alarmer mais rester vigilant, surtout les jeunes qui sont totalement inconscients et égoïstes envers leur entourage. Quand à déclarer que l'épidémie est terminée et dénigrer le port du masque relève d'un total mépris de la santé publique, je vous qualifie d'incivique. Très Mauvaise journée.

  • Posté par Biot Philippe, jeudi 16 juillet 2020, 15:29

    Anvers au top? BDW sera-t-il le premier bourgmestre à devoir reconfiner "sa" ville?

  • Posté par Barban Marco, jeudi 16 juillet 2020, 15:05

    100 infections en moyenne par jour, c'est beaucoup trop. Je vais lancer un pavé dans la mare : fermer les cafés (pas les restaurants ni les hôtels), se montrer intraitable sur le port du masque dans les lieux clos (avec amende à la clé) et sur les soirées privées sources de tapage diurne et nocturne et imposer le port du masque sur les marchés extérieurs car la distanciation sociale n'y est jamais respectée. Si ces mesures sont d'application, je suis prêt à parier sur une diminution des infections.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko