Accueil Monde Europe

Le Luxembourg en zone orange: «Je ne comprends pas la décision de la Belgique», déplore Xavier Bettel

Dans un entretien au « Soir », le Premier ministre Luxembourgeois, Xavier Bettel, dit ne pas comprendre la décision de la Belgique de placer le Grand-Duché en zone orange, alors que notre pays sait ce que c’est d’être stigmatisé sur sa situation sanitaire.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Tu quoque Belgica ? C’est un peu le sentiment du Luxembourg, stigmatisé pour ses chiffres élevés d’infections au Covid-19 qu’il estime dus à une politique très proactive de tests, plutôt qu’à une situation sanitaire moins sous contrôle qu’ailleurs en Europe. La Belgique a placé son voisin grand-ducal en zone orange, alors qu’elle-même avait fait l’objet d’une méfiance particulière pour sa façon exhaustive de compter les décès du Covid.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

16 Commentaires

  • Posté par Laermans Eric, vendredi 17 juillet 2020, 23:51

    Un peu de nuances et de chiffres (une simple règle de trois) pour analyser la situation au Luxembourg, en prenant Sciensano pour les chiffres belges, et Covid19.lu pour les chiffres luxembourgeois. Population luxembourgeoise: environ 625 000. Population belge: environ 11,5 millions, donc environ 18,4 fois la population luxembourgeoise. Nouveaux cas de Covid-19 rapportés (résidents uniquement) hier au Luxembourg: 106 sur 4396 tests (environ 1 sur 41) ou 170 par million d'habitants En Belgique: 199 sur 16128 tests (environ 1 sur 81) ou 17 par million d'habitants Pourtant, si on teste plus, on s'attend à trouver une moindre proportion de cas positifs, car on teste surtout plus de personnes peu suspectes d'être atteintes. On teste donc certes plus au Luxembourg, mais on trouve proportionnellement plus de personnes atteintes. Le plus grand nombre de tests n'explique donc certainement pas entièrement la différence. D'autres indicateurs ne sont pas influencés par le nombre de tests: le nombre d'hospitalisations et le nombre de personnes aux soins intensifs. L'inconvénient de ces indicateurs est qu'il donne une vision de la situation épidémique avec un retard de quelques semaines (c'est donc plutôt une image de la situation de début juillet, voire même fin juin pour les soins intensifs). Hélas pour le Luxembourg, la tendance ne semble pas à l'amélioration et il faut craindre une augmentation dans les jours et semaines qui viennent. Il y a au Luxembourg 39 personnes hospitalisées dont 4 aux soins intensifs, ce qui signifie environ 62 hospitalisations (6,4 aux soins intensifs) par million d'habitants. En Belgique, 147 hospitalisations dont 28 aux soins intensifs, donc environ 13 hospitalisations (2,4 aux soins intensifs) par million d'habitants. Ces chiffres montrent donc assez clairement que si la situation est préoccupante en Belgique (surtout en Flandre), elle l'est encore nettement plus au Luxembourg. Conclusion: oui, la situation épidémique est donc plus inquiétante au Luxembourg qu'en Belgique. L'augmentation spectaculaire du nombre de cas détectés au Luxembourg depuis la fin juin ne s'explique que très partiellement par le nombre de tests très élevé.

  • Posté par Stenuit Fernand, vendredi 17 juillet 2020, 19:14

    Le GDL est un pays très touristique , qui porte ombrage au tourisme belge des Ardennes . Tout est là ...

  • Posté par Barban Marco, vendredi 17 juillet 2020, 8:57

    La Belgique qui veut donner des leçons au GDL, c'est l'hôpital qui se moque de la charité.

  • Posté par Wa Patrick, vendredi 17 juillet 2020, 3:43

    Xavier Bettel: "Si je retire les tests de masse, je peux diviser mes chiffres par deux ou trois." Et inversément: en présence de tests de masse on multiplie les chiffres par deux ou trois! Ce qui explique la panique non justifiée de nos experts ces derniers jours.

  • Posté par Crl roberto, jeudi 16 juillet 2020, 19:50

    La Belgique ferait mieux d'aller relire la déclaration des droits de l'homme qu'elle a signé et reconnu plutôt que d'en violer quotidiennement les règles

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs