Accueil Sciences et santé

Le Soleil n’avait jamais été observé d’aussi près (photos)

L’observation de phénomènes inconnus pourrait permettre aux scientifiques de comprendre davantage le fonctionnement de l’astre.

Temps de lecture: 3 min

On n’avait jamais observé le Soleil d’aussi près : les premières images livrées par la sonde Solar Orbiter montrent des « feux de camp » bouillonnant tout près de la surface solaire, pouvant expliquer l’un des mystères de notre étoile.

Ces phénomènes jusqu’ici inconnus pourraient en effet éclairer le fait qu’il fasse plus chaud dans la couronne solaire, à des millions de kilomètres, qu’à la surface même de notre astre, un écart qui défie les lois de la nature.

TOPSHOT-SCIENCE-SPACE-EU-SUN
AFP

Après 10 mois de voyage, la mission euro-américaine a livré jeudi de premières images scientifiquement prometteuses, grâce à ses six télescopes d’observation conférant au véhicule spatial une capacité unique à prendre des images de la surface de l’astre.

« Jamais le Soleil n’avait été pris d’aussi près ! », s’est félicitée auprès de l’AFP Anne Pacros, responsable de la charge utile de la mission Solar Orbiter, collaboration entre l’Agence spatiale européenne (ESA) et la Nasa, qui a décollé de la Terre le 10 février.

SPACE ESA NASA SOLAR ORBITER MISSION
EPA

Prises à 77 millions de kilomètres de l’étoile (environ la moitié de la distance Terre-Soleil), ces premières images rapprochées ont identifié un phénomène nouveau : des « feux de camp », mini-éruptions solaires omniprésentes proches de la surface, a détaillé l’ESA lors d’une conférence de presse.

« Le Soleil semble peut-être calme à première vue, mais quand nous regardons en détail nous pouvons voir ces éruptions miniatures partout où nous regardons », commente David Berghmans de l’Observatoire royal de Belgique, investigateur principal de l’instrument de télédétection « Extreme Ultraviolet Imager » (EUI).

Ces « feux de camp », pas visibles en détail jusqu’ici, « sont petits comparés aux éruptions solaires géantes que nous pouvons observer depuis la Terre, des millions ou des milliards de fois plus petits », indique le physicien. Ils feraient tout de même environ 400 kilomètres – la taille d’un pays. Une définition plus précise à l’avenir permettra d’en voir de plus petits, espère-t-il.

SPACE ESA NASA SOLAR ORBITER MISSION (2)
EPA

Les scientifiques tentent de comprendre

Les scientifiques ignorent encore si ces « feux » sont une simple version miniature des grosses éruptions ou résultent de mécanismes différents. Mais des théories affirment déjà qu’ils pourraient contribuer au chauffage de la couronne solaire, phénomène jusqu’ici inexpliqué.

La couronne solaire, la couche la plus extrême de l’atmosphère du Soleil qui s’étend sur des millions de kilomètres dans l’espace, dépasse en effet le million de degrés alors que la surface du Soleil atteint « seulement » 5.500 degrés : cet écart gigantesque est contraire aux lois de la physique, qui veulent que plus on s’éloigne d’une source de chaleur, plus la température baisse. Comprendre ces mécanismes est considéré comme le « Graal » de la physique solaire, souligne l’ESA.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Chalet Alain, vendredi 17 juillet 2020, 10:03

    Un million de degrés, cela n'a pas beaucoup de sens: que mesure-t-on exactement ainsi. C'est un peu comme l'âge de l'univers: les 13 milliards d'années peuvent aussi être infiniment plus, puisqu'à l'origine le temps n'avait aucun sens; où alors c'est que 'l'univers" dont on parle n'est qu'une (toute petite) partie de l'univers total.

  • Posté par Ballez Guy, vendredi 17 juillet 2020, 12:09

    Ben si, une température d'un million de degré a un sens puisque la température est l'énergie cinétique moyenne des entités (atomes ou molécules,...) du petit volume considéré selon la relation E=kT où T est la température absolue en K et k est la constante de Boltzman. Pour ce qui concerne "l'univers", c'est plus compliqué et dépasse le cadre de ce qu'on peut transmettre sur un forum. Il y a plein de très bons bouquins sur la question dont ceux de H. Reeves ....

Aussi en Sciences et santé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs