Accueil Monde États-Unis

Trump se choisit un nouveau directeur de campagne

Avec l’éviction de Brad Parscale, remplacé par Bill Stepien, le président américain sortant espère produire un électrochoc. Mais les atermoiements de Trump sur les thèmes à mettre en avant plombent une campagne mal embarquée.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 3 min

Brad Parscale avait senti le vent du boulet, probablement depuis le 20 juin : ce jour-là, la campagne pour la réélection de Donald Trump que dirigeait ce vétéran blond, barbu et coupe iroquoise, avait subi une humiliation inattendue en Oklahoma, puis les foudres du président américain. A Tulsa, un rassemblement populaire censé accueillir plus de 40.000 personnes, et « lancer » l’opération de reconquête électorale d’un Trump, avait pris l’eau : 6.700 spectateurs seulement, dans une arène aux travées désertées. Rebuté par la propagation du virus, le « peuple de Trump » avait préféré snober son idole. A juste titre : deux semaines plus tard, les contaminations repartaient à la hausse dans cette ville du Midwest.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs