Accueil Assurance

Assurance vélo: ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Le confinement a boosté la pratique du vélo et cela n’a évidemment pas échappé aux assureurs. Ils sont de plus en plus nombreux à proposer des couvertures spécifiques pour les bicyclettes, vélos électriques ou autres. A quelles conditions ? A quel prix ? Petit tour du marché.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

AG Insurance, Axa, P&V, KBC, Ethias… Tous les grands assureurs du pays s’y sont mis. « C’est un paysage qui est complètement en mutation. Il y a de plus en plus d’offres, de plus en plus variées et de plus en plus complètes », reconnaît Catherine Legein, la porte-parole de l’association Pro Vélo. « On avait d’ailleurs une rubrique sur les assurances sur notre site. On l’a enlevée il y a un mois car tout est en train de changer très vite ». Chez Touring, on revendique aujourd’hui 60.000 polices « assistance » vélo. Depuis fin 2019, la compagnie propose de les compléter d’une « assurance » vélo. « On a lancé ça car on avait énormément de demandes », indique-t-on dans la société. AG Insurance ne communique pas de chiffres précis, mais le groupe parle d’une croissance « exponentielle » du nombre de nouvelles souscriptions. Même tendance chez Ethias, où celles-ci grimpent en flèche depuis le mois d’avril.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Assurance

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs