Le scandale des singes esclaves en Thaïlande

Le scandale des singes esclaves en Thaïlande
Photo News

En Thaïlande, ce ne sont plus les hommes qui ramassent les noix de coco au sommet des arbres mais des singes esclaves, rapporte France 3. Retenus par une laisse, ils sont dressés pour récolter jusqu’à 1.000 noix de coco par jour.

La pratique devient de plus en plus courante dans le pays. L’association PETA pour le traitement éthique des animaux, tire la sonnette d’alarme. Les singes sont kidnappés, ils sont maltraités et souffrent. Et quand ils ne sont pas forcés à aller récolter les fruits, ils sont enfermés dans des cages minuscules.

Ils sont « traités comme des machines et deviennent des machines », souligne l’association. Les singes se battent entre eux au sommet des arbres pour récolter les noix de coco. PETA appelle au boycott des produits dérivés de noix de coco issues de Thaïlande. Au Royaume-Uni, 1.000 magasins ont déjà retiré les produits de leurs rayons.

Le gouvernement thaïlandais a répondu aux critiques en affirmant que ces pratiques sont minoritaires. Treize producteurs exploiteraient des singes.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous