Accueil Société

Salah, le fêtard fumeur de joints devenu ennemi public numéro 1

Ancien technicien à la Stib, le jeune Salah Abdeslam était surtout connu pour aimer boire une bière et fumer un joint avec son frère aîné Brahim.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 6 min

Il était devenu l’homme le plus recherché d’Europe juste après les attentats de Paris qui ont coûté la vie à 130 personnes. Depuis lors, Salah Abdeslam, un jeune Français de 26 ans né et vivant à Bruxelles, était la cible numéro 1 de tous les services de police. Des témoins ont affirmé l’avoir vu dans plusieurs pays, notamment aux Pays-Bas, sans que cela puisse être vérifié. D’autres prétendaient qu’il avait gagné la Syrie au lendemain des attentats parisiens. Pourtant, c’est bel et bien à Molenbeek, à quelques centaines de mètres à peine du domicile de ses parents, dans le quartier où il a passé les dernières années, qu’il a finalement été débusqué ce vendredi. Chez l’un de ses amis. Peut-être n’a-t-il finalement jamais quitté Bruxelles et son agglomération depuis qu’il y est revenu au lendemain du drame parisien.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs